NOUVELLES

Les résultats bancaires et les prix des matières premières font grimper le TSX

01/03/2012 04:40 EST | Actualisé 01/05/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de jeudi avec une solide avance, stimulée par les bons résultats financiers et les hausses de dividendes annoncés par deux des plus grandes banques canadiennes.

Le TSX a aussi été soulevé par les titres liés aux matières premières, la publication de données économiques américaines et chinoises ayant fait grimper les prix du pétrole et des métaux.

L'indice composé S&P/TSX a terminé la journée sur un gain de 79,45 points, à 12 723,46 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a amassé 16,90 points à 1688,43 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,37 cent US à 101,43 cents US.

Le secteur de la finance a affiché la meilleure hausse, la Banque Royale (TSX:RY) et la Banque TD (TSX:TD) ayant toutes deux dévoilé des résultats financiers qui, même s'ils étaient inférieurs à ceux de l'an dernier, ont surpassé les attentes des analystes. Elles ont en outre haussé leur dividende. L'action de la Royale a gagné 1,12 $ à 56,80 $, tandis que celle de la TD s'est emparée de 1,17 $ à 82 $.

Le recul des bénéfices nets n'était pas une surprise pour les investisseurs, qui sont bien au fait de l'environnement économique actuel et de ses faibles taux d'intérêt, ainsi que de la pression qu'il exerce sur les marges. Dans ce contexte, la hausse des dividendes livre un message fort.

«C'est un assez solide signal qui témoigne de leur confiance de pouvoir soutenir une hausse de leurs bénéfices au cours de l'année à venir, même si l'environnement n'est pas fantastique pour les banques», a noté Robert Gorman, stratège en chef de portefeuille chez TD Waterhouse.

Les investisseurs ont aussi été encouragés par la publication de données économiques encourageantes aux États-Unis. Le département du Commerce américain a indiqué que les dépenses des consommateurs ont progressé de 0,2 pour cent en janvier, une amélioration par rapport à décembre, tandis que le revenu des Américains a grimpé de 0,3 pour cent, affichant ainsi une deuxième hausse en autant de mois.

En outre, le nombre d'Américains qui ont demandé des prestations d'assurance-emploi a légèrement chuté la semaine dernière pour atteindre 351 000, le niveau le plus bas observé en quatre ans, ce qui laisse présager une amélioration sur le marché de l'emploi aux États-Unis.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a clôturé en deçà des sommets touchés plus tôt dans la journée. Le prix du baril de pétrole brut a dépassé le cap des 110 $ US à la Bourse des matières premières de New York après que certains médias eurent fait état d'un incendie de pipeline en Arabie Saoudite, ce que les autorités saoudiennes ont démenti par la suite.

Le Dow Jones a terminé en hausse de 28,23 points à 12 980,3 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a prix 22,08 points à 2988,97 points et que l'indice élargi S&P 500 a gagné 8,41 points à 1374,09 points.

Le secteur de l'énergie a pris 0,77 pour cent à Toronto, le cours du pétrole ayant terminé la séance en hausse de 1,77 $ US à 108,84 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le titre de Cenovus Energy (TSX:CVE) a gagné 49 cents à 38,95 $, tandis que celui de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a avancé de 68 cents à 37,41 $.

Le secteur des métaux de base a progressé de 1,09 pour cent. Le cours du cuivre a notamment pris 5 cents US à 3,93 $ US la livre, porté par de nouveaux chiffres encourageants en provenance de la Chine.

Le secteur manufacturier chinois a pris de l'altitude en février, aidé par la vigueur des nouvelles commandes, de la production et de la demande pour les exportations. L'indice des gestionnaires en approvisionnement de la fédération chinoise des logistiques et des achats a grimpé par rapport à janvier, pour un troisième mois consécutif.

Le secteur aurifère a avancé de 0,62 pour cent, le cours du lingot s'étant stabilisé à la suite de son plongeon de près de 80 $ US de mercredi. Il a pris jeudi 10,90 $ US à 1722,20 $ US l'once à New York. L'action de Goldcorp (TSX:G) s'est adjugée 94 cents à 48,91 $, tandis que celle d'Agnico Eagle Mines (TSX:AEM) s'est emparée de 31 cents à 36,28 $.

PLUS:pc