NOUVELLES

Desharnais évite une autre soirée de misère au CH, qui défait le Wild 5-4

01/03/2012 10:58 EST | Actualisé 01/05/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - On ne s'attendait pas à un duel d'anthologie entre deux équipes de bas de classement, jeudi. Et pas à ce que le Canadien marque trois fois en supériorité numérique. Mais on aurait pu prévoir son effondrement de troisième période, par contre. Le Tricolore a finalement défait le Wild du Minnesota 5-4 aux tirs de barrage au Centre Bell.

David Desharnais a évité une autre soirée de misère à domicile à ses coéquipiers en étant le seul marqueur de la séance des tirs. Heureusement qu'ils peuvent miser sur le «petit guerrier» de Laurier-Station. Desharnais a aussi marqué en temps réglementaire, en plus d'amasser deux aides.

«Les gens voulaient un 'show', on peut dire qu'ils en ont eu un», a lancé Desharnais, après avoir qualifié la soirée d'incroyable. «Heureusement que nous l'avons emporté.»

P.K. Subban, Lars Eller et Max Pacioretty, son 26e, en plus d'un aide, ont été les autres buteurs. Tomas Kaberle a récolté deux aides.

Les deux premiers buts dans la LNH de Matt Kassian, le 20e de Dany Heatley et le 16e de Devin Setoguchi ont été ceux du Wild (28-26-10).

Setoguchi a mis fin à une folle soirée en perdant la maîtrise du disque, avant de choir sur la patinoire, devant Carey Price.

«Je voyais la rondelle continuer d'avancer. Je croyais qu'il pouvait se relever et continuer. C'est pour ça que je me suis élancé vers la rondelle», a expliqué Price, en sympathisant avec Setoguchi.

«Une rencontre bizarre, le mot est faible, a commenté l'entraîneur Randy Cunneyworth. Je ne sais pas par où commencer. Je suis heureux que nous ayons gagné. Une victoire, c'est une victoire. Ça n'a pas été un classique, le moins qu'on puisse dire.»

Auteur de 26 arrêts, Price a signé sa 23e victoire — la 25e seulement du CH — qui a atteint la soixantaine de points.

À l'autre bout, Niklas Backstrom a cédé une fois en six lancers, avant d'être contraint d'abdiquer. Josh Harding a été confronté aux 22 autres tirs des hôtes.

Début animé

Il s'en est passé des choses en première période. Il y a eu une bagarre, deux buts et deux joueurs blessés, uniquement au cours des cinq premières minutes.

White a commencé le bal en engageant le combat avec Stéphane Veilleux, après seulement 10 secondes. Une mauvaise valse, avec Veilleux finissant par perdre l'équilibre.

Le Wild a par la suite écopé deux pénalités rapprochées. Jed Ortmeyer a blessé Aaron Palushaj d'un coup de bâton accidentel au visage, écopant une double mineure, et Justin Falk a péché d'avoir retenu. Palushaj n'est pas revenu.

À 2:33, Subban a fait 1-0 en dégainant sur réception de la passe de Tomas Kaberle. Quelques instants plus tard, le gardien Backstrom s'est blessé à l'aine, ou à une jambe. À 4:28, Eller a accueilli son remplaçant Harding en complétant la stratégie de Scott Gomez et de Chris Campoli. C'était pour le Danois un premier filet en supériorité en 139 matchs dans l'uniforme tricolore.

Désorganisé, le Wild a finalement réussi son premier lancer au but à 15:12, pendant un jeu de puissance. Il a marqué à son deuxième, à 15:27, Kassian concrétisant la passe de Darroll Powe à la gauche de Price, à égalité numérique.

White a de nouveau attaqué Veilleux, mais sournoisement au moment où Campoli retenait le Québécois. Il a été puni en conséquence, avec 17 minutes passées au cachot.

Encore en supériorité

On s'en est tenu à du jeu viril et échevelé en deuxième période, mais enlevant tout de même.

Le Wild a raté une belle occasion de créer l'égalité, tôt, en ne saisissant pas sa chance en double supériorité.

Pacioretty a fait 3-1 à 11:59, pendant une autre pénalité des visiteurs. Positionné à la gauche de Harding, il a attendu que le gardien se compromette avant de loger le caoutchouc par-dessus son épaule gauche.

Ébranlé plus tôt, Emelin a fait faire involontairement une spectaculaire culbute à son coéquipier Erik Cole au centre de la glace, en tentant de mettre en échec Nick Johnson.

Autre effondrement

Le Wild n'a pas été dans le coup en début de troisième. Desharnais a même augmenté l'avance des siens à trois filets, à 8:50, en envoyant dans l'ouverture béante le généreux retour de tir de 'Pacio' accordé par Harding.

Mais c'était loin d'être fini. Ça ne l'est jamais vraiment avec le Canadien. Kassian, avec 3:53 à jouer, puis Heatley, avec 1:43 à écouler, et Setoguchi, à 10 secondes de la fin, ont créé l'impasse.

La foule était mécontente contre les arbitres parce qu'on a fait trébucher Pacioretty, au moment où il s'amenait en zone adverse avec le filet abandonné dans la dernière minute. Quelques instants plus tard, Price a tenté un dégagement par le centre, mais le Wild a pu poursuivre l'attaque.

«J'y allais pour le but à l'autre bout, a admis Price, mais je n'ai pas bien pu soulever la rondelle parce que la glace était en mauvais état. Ma tentative a été interceptée à la ligne bleue, avec le résultat qu'on connaît.»

PLUS:pc