NOUVELLES

Baisse importante des demandes de prestations d'emploi aux États-Unis

01/03/2012 12:19 EST | Actualisé 01/05/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le nombre d'Américains qui ont demandé des prestations d'assurance-emploi a légèrement chuté la semaine dernière pour atteindre 351 000, le niveau le plus bas observé en quatre ans. Il s'agit d'un autre signe qui laisse présager une amélioration sur le marché de l'emploi aux États-Unis.

La baisse enregistrée par rapport au nombre de requêtes déposées la semaine précédente est d'environ 2000, a indiqué jeudi le département du Travail américain.

Ces données tendent à démontrer que de moins en moins de personnes sont mises à pied et laisse croire que les entreprises ont augmenté la cadence des embauches.

La moyenne des quatre dernières semaines du nombre de demandes de prestations, qui aplanit les fluctuations hebdomadaires, a également chuté la semaine dernière pour s'établir à 354 000, un creux jamais observé depuis quatre ans.

Les demandes de prestations d'assurances-emploi sont en baisse constante depuis le début de l'automne. Depuis le mois d'octobre, leur diminution est évaluée à 15 pour cent.

Les économistes jugent l'embauche assez vigoureuse pour faire baisser le taux de chômage lorsque le nombre de demandes de prestations d'assurance-chômage demeure sous la barre des 375 000 de façon soutenue.

Selon un économiste de la firme américaine RDQ Economics, John Ryding, la baisse du nombre de demandes de prestations peut être attribuable à «une amélioration marquée du rythme de la création d'emploi».

Les économistes s'attendent à ce que le mois de février soit riche sur le plan des embauches. Un gain de 200 000 emplois devrait être enregistré, comme ce fut le cas au cours des trois derniers mois.

Quelque 243 000 emplois nets ont été créés en janvier, un sommet qui n'avait pas été atteint depuis neuf mois. Le taux de chômage américain a baissé pour un cinquième mois consécutif, atteignant de 8,3 pour cent, son plus faible niveau en près de trois ans.

PLUS:pc