Huffpost Canada Quebec qc

Unis pour l'action : la jeunesse s'engage

Publication: Mis à jour:
Unis pour l'action
Unis pour l'action

Mercredi matin, 2000 jeunes Québécois se sont rassemblés au théâtre St-Denis de Montréal dans le cadre de l'événement Unis pour l’action. Cette initiative, organisée par Enfants Entraide visait à susciter un intérêt pour l'engagement social auprès de la jeune génération.

Pour galvaniser ces milliers de jeunes désireux de prendre d'assaut le monde, les organisateurs ont fait appel à plusieurs personnalités comme l'acteur Martin Sheen, le révérend Jesse L. Jackson Sr ou bien encore la championne de patinage artistique Joannie Rochette.

De 9h à 14h, la scène du Théâtre St-Denis a vu défiler une multitude d'intervenants : des conférenciers au discours inspirant comme celui de la directrice d'Enfants Entraide au Kenya Robin Wiszowaty mais aussi des artistes comme la chanteuse Nikki Yanofsky, le chanteur de R&B Shawn Desman, Dan Bigras, les membres de la série télévisée Degrassi ou encore Lauren Howe, Miss Teen Canada. Chacun y est allé de son témoignage, de son expérience.

«Les jeunes qui s’unissent pour mener le changement mondial, c’est le mouvement de notre temps, dit Craig Kielburger, cofondateur d'Enfants Entraide. Unis pour l’action Montréal démontre aux jeunes du Québec et des environs qu’un meilleur monde est possible et qu’ils ne sont pas seuls dans leur engagement pour la justice sociale.»

Parmi les célébrités québécoises venues inspirer la jeune génération, la patineuse Joannie Rochette a pris part à l'événement et s'est adressée à une salle remplie à craquer. Rencontrée quelques instants après son allocution dans les coulisses du Théâtre St-Denis, Joannie Rochette nous a parlé de l'importance de la solidarité dans son sport.

«Beaucoup de gens pensent que le patinage artistique est un sport individuel, mais il n'y a rien de plus faux, explique la sportive de 26 ans. Sans le soutien de ma famille, de mon entraîneur, je n'aurais jamais aussi bien réussi. C'est important pour moi de transmettre ce genre de valeurs à tous ces jeunes. Je suis très proche de la jeune génération et je me sens une part de responsabilité dans l'image que je donne ».

Ghislain Picard, chef régional des Premières Nations du Québec et du Labrador, a également répondu présent. C'était l'occasion pour lui d'évoquer le problème de l'enseignement de l'Histoire autochtone.

«Il n'existe pas assez d'événements permettant de parler de la façon dont l'Histoire est enseignée aujourd'hui. Je me bats pour que des efforts soient faits en ce qui concerne ce sujet, car aujourd'hui, quand on enseigne l'histoire des premières nations, cela se résume bien souvent à comment construire un tipi, et l'histoire du Québec commence pour beaucoup avec l'arrivée de Jacques Cartier en 1534. Si on ne sensibilise pas les jeunes en leur inculquant une autre vérité, les choses ne changeront pas.»

C'est Sophie Grégoire qui a co-animé l'événement avec Justin Trudeau. La jeune maman, par ailleurs engagée dans de nombreuses causes, a souligné l'importance d'une telle manifestation.

«Une journée comme celle-ci devant 2000 jeunes est essentielle; elle permet d'éveiller les consciences. Les jeunes incarnent le changement. Ils en sont les instigateurs; ce sont eux qui nous inspirent, mais nous, les adultes, nous devons leur donner en retour des outils pour s'épanouir: des programmes communautaires, des plateformes d'expression. Il en va de notre responsabilité.»

Une version nationale (Unis pour l’action nationale) aura lieu le 1er mars à Montréal, toujours au théâtre St-Denis.

-

Close
Unis pour l'action
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Justin Trudeau passe à l'action

Enfants Entraide – Unis Pour L'Action 2011-2012 - Accueil

un appel a l'action. - Enfants Entraide

Unis pour l'action - YouTube

Première édition d'« Unis pour l'action » - Des jeunes donnent au ...