NOUVELLES

Technologies Miranda veut accélérer sa croissance dans les marchés émergents

29/02/2012 09:21 EST | Actualisé 30/04/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le fournisseur de matériel de télédiffusion Technologies Miranda (TSX:MT) cherche à accélérer sa croissance au sein des marchés émergents de même que dans les marchés établis où les chaînes de télévision sont encore en train de passer à la haute définition, a affirmé mercredi son président et chef de la direction, Strath Goodship.

«Les marchés émergents demeurent florissants», a déclaré M. Goodship, après que Miranda eut fait état d'une hausse de quatre pour cent de son bénéfice net, à 3,5 millions $, au quatrième trimestre.

«De nouveaux télédiffuseurs s'établissent dans ces nouveaux marchés, et les télédiffuseurs actuels augmentent le nombre de leurs chaînes, a-t-il ajouté. Je crois donc que 2012 présente beaucoup de bonnes occasions.»

Le Moyen-Orient et l'Amérique latine présentent un potentiel de croissance, tout comme l'Amérique du Nord et l'Europe, où des stations de télévision sont encore en train de se convertir à la diffusion en haute définition, a-t-il dit.

«Les États-Unis ne se sont probablement convertis qu'à 50 pour cent et l'Europe est bien derrière ça. Il y a beaucoup à faire en matière de HD», a affirmé M. Goodship lors d'un entretien.

Miranda a annoncé mercredi avoir enregistré un bénéfice net de 3,5 millions $, ou 16 cents par action, au quatrième trimestre, en hausse par rapport à celui de 3,3 millions $, ou 15 cents par action, réalisé lors de la même période un an plus tôt.

Les produits de l'entreprise se sont chiffrés à 50,1 millions $ au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre, en croissance de 12 pour cent par rapport à ceux de 44,9 millions du trimestre équivalent en 2010.

Ce gain a été alimenté par une intensification des ventes aux États-Unis et au Royaume-Uni, où elles ont progressé de 28 et 45 pour cent, respectivement. Les ventes au Canada et dans les autres pays ont reculé de trois et cinq pour cent.

Les résultats trimestriels comprennent une perte sur change de 2,2 millions $ et une augmentation de 1,5 million $ de la rémunération fondée sur des actions, qu'est venue compenser en partie une subvention gouvernementale à la recherche et au développement.

Sur l'ensemble de l'exercice, Miranda a réalisé un bénéfice net de 22,6 millions $, ou 1,03 $ par action, contre 11,3 millions $, ou 50 cents par actions. Les revenus se sont élevés à 181,9 millions $, alors qu'ils avaient été de 143,7 millions $ en 2010.

Miranda, qui compte 700 employés, dont 380 à Montréal, fournit des solutions matérielles et logicielles destinées aux télédiffuseurs, aux câblodistributeurs, aux sociétés de télédiffusion par satellite et aux fournisseurs de services de télévision IP. Ses solutions couvrent les activités télévisuelles, y compris la production, la mise en ondes et la livraison.

Les actions de Technologies Miranda ont terminé la séance de mercredi à 10,30 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 70 cents, soit 6,4 pour cent, par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc