NOUVELLES

ONU: un autre Canadien nommé procureur du Tribunal spécial pour le Liban

29/02/2012 04:15 EST | Actualisé 30/04/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a annoncé mercredi la nomination du Canadien Norman Farrell au poste de procureur du Tribunal spécial pour le Liban, qui enquête sur l'assassinat de l'ex-premier ministre libanais Rafik Hariri, en remplacement du Québécois Daniel Bellemare, qui ne sollicite pas de nouveau mandat pour des raisons de santé.

Âgé de 53 ans, M. Farrell est procureur adjoint du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie depuis 2008. Il s'est joint à cette équipe en 1999 après avoir notamment travaillé pour le Comité international de la Croix-Rouge et pour le bureau du procureur général de l'Ontario.

C'est l'avocat québécois Daniel Bellemare qui a dirigé jusqu'ici l'enquête ayant mené à la mise en accusation de quatre membres du Hezbollah relativement à l'attentat terroriste qui a coûté la vie en février 2005 au premier ministre Hariri et 22 autres personnes — dont le kamikaze.

Le porte-parole de M. Ki-moon, Martin Nesirky, a aussi annoncé mercredi la nomination de l'Ougandais Daniel David Ntanda Nsereko comme juge à la Chambre d'appel du Tribunal spécial pour le Liban.

M. Nsereko, qui est actuellement juge à la division d'appel de la Cour pénale internationale, remplacera le magistrat italien Antonio Cassese, décédé en octobre dernier.

La semaine dernière, le secrétaire général avait décidé de prolonger de trois ans le mandat du tribunal.

M. Nesirky a indiqué que Ban Ki-moon avait réitéré l'engagement de l'ONU à découvrir la vérité concernant l'attentat terroriste qui a coûté la vie à M. Hariri et 22 autres personnes en février 2005 au Liban.

PLUS:pc