NOUVELLES

Bill Clinton s'affiche en faveur du projet de pipeline Keystone

29/02/2012 10:57 EST | Actualisé 30/04/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - L'ancien président américain Bill Clinton s'est affiché mercredi en faveur du pipeline Keystone XL de TransCanada, un projet controversé dont le destin réside ultimement entre les mains de son épouse et secrétaire d'État.

Bill Clinton, orateur principal à la conférence du département de l'Énergie sur les compagnies de technologies vertes au Maryland, s'est demandé pourquoi TransCanada n'avait pas proposé dès le départ de construire le pipeline à l'écart d'une zone à l'écosystème fragile du Nebraska.

Il a dit trouver «étonnant» que la compagnie ait voulu initialement passer par ce secteur.

L'ancien président a fait valoir que les coûts additionnels pour revoir le tracé sont minimes comparativement aux revenus qui seront générés sur une longue période.

M. Clinton a dit croire qu'il fallait «embrasser le projet».

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton, témoignant plus tard devant un comité de la Chambre des représentants, a été interpellée sur les propos de son mari.

«Il est un homme très intelligent», a-t-elle dit en riant, ajoutant que l'ancien président n'est toutefois plus lié aux lois et réglements pour prendre des décisions en fonction d'une certaine procédure.

Les commentaires de Bill Clinton devraient sans nul doute créer des remous, étant donné que son épouse a déjà été accusée d'avoir un biais en faveur du pipeline. Le département d'État doit décider du sort du projet de 7,6 milliards $ puisque le pipeline traverserait une frontière internationale.

PLUS:pc