NOUVELLES

Réseau international de pornographie juvénile: cinq arrestations au Québec

28/02/2012 08:15 EST | Actualisé 29/04/2012 05:12 EDT
Radio-Canada.ca

(Radio-Canada) Des policiers procèdent à des perquisitions et des arrestations dans plusieurs villes du Québec dans le cadre d'une affaire de pornographie juvénile.

Des membres de l'Équipe d'enquête sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec en collaboration avec le Service de police de la Ville de Québec et le Service de police de la Ville de Gatineau ont procédé ce matin à l'arrestation de cinq individus soupçonnés de production, de possession et de distribution de pornographie juvénile.

Les hommes arrêtés, âgés de 30 à 65 ans, auraient des liens avec le réseau international d'échanges de pornographie juvénile de Robert Mikelsons, un homme arrêté en 2010 par la police d'Amsterdam. L'analyse du matériel informatique saisi chez l'individu avait permis d'identifier cinq internautes québécois.

Les autorités d'Amsterdam ont averti la Sûreté du Québec en décembre 2011. Cette dernière a alors ouvert une enquête. La SQ a obtenu des mandats de perquisition pour trois des cinq adresses visées par l'enquête, les autres relevant des services de police de Québec et de Gatineau.

Les individus arrêtés, qui proviennent de Montréal, Québec, Repentigny et Gatineau, comparaîtront aujourd'hui dans divers palais de justice du Québec. Ils devraient faire face à des accusations de production, de possession et de distribution de matériel de pornographie juvénile.

Les policiers ne croient toutefois pas avoir affaire à des individus fonctionnant en réseau dans la province. « On n'est pas encore en mesure de faire le lien entre ces cinq personnes. En fouillant leurs ordinateurs, en enquêtant et en allant chercher différentes données, peut-être que nous serons en mesure de les relier, mais pour l'instant rien ne les relie », a précisé Ronald McInnis, de la Sûreté du Québec. Le policier n'exclut pas que l'analyse du matériel informatique saisi mène à d'autres arrestations.

L'Équipe d'enquête sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet fait partie du Service des enquêtes sur l'intégrité de la personne de la Sûreté du Québec et comprend également des membres de la Gendarmerie royale du Canada.

PLUS: