NOUVELLES

Old Harry: Un décret d'interdiction demandé par une entreprise rejeté

28/02/2012 06:07 EST | Actualisé 29/04/2012 05:12 EDT

ST. JOHN'S, T.-N.-L. - Un organisme de réglementation fédéral-provincial a rejeté, mardi, la requête d'une entreprise d'Halifax pour un décret d'interdiction qui aurait suspendu temporairement son permis d'exploration dans le golfe du Saint-Laurent.

Corridor Resources avait soumis sa demande à l'Office Canada-Terre-Neuve des hydrocarbures extracôtiers en janvier parce qu'elle craignait que l'évaluation environnementale de son projet ne gruge trop de temps sur son permis d'une durée de cinq ans obtenu en 2008.

La compagnie souhaitait attendre que le processus d'évaluation soit complété avant de poursuivre ses travaux.

Mais dans un communiqué publié mardi, l'Office a annoncé qu'il avait refusé la requête, affirmant qu'elle était prématurée.

Le projet d'exploration de Corridor Resources au gisement Old Harry a provoqué la colère de groupes écologiques, qui soutiennent qu'aucun forage ne devrait être permis dans cette zone marine fragile.

Old Harry est aussi un sujet de discorde entre le Québec et Terre-Neuve-et-Labrador puisqu'il chevauche une frontière que les deux provinces se disputent.

Le gisement pourrait contenir jusqu'à deux milliards de barils de pétrole, soit deux fois plus que celui de Hibernia, situé à l'est de St. John's.

Il n'est toutefois par certain que la structure géologique du site et les autres facteurs soient favorables à l'exploitation d'hydrocarbures à Old Harry.

PLUS:pc