NOUVELLES

Les enseignants de la Colombie-Britannique pourront faire la grève

28/02/2012 08:31 EST | Actualisé 29/04/2012 05:12 EDT

VANCOUVER - Le conflit opposant les enseignants de la Colombie-Britannique au gouvernement de la province depuis un an a pris un nouveau tournant, mardi, lorsque le syndicat a obtenu la permission de déclencher une grève.

Le conseil provincial des normes du travail a en effet statué que les professeurs avaient le droit de débrayer pendant trois jours à condition qu'ils avisent les parents deux jours avant.

Les syndiqués ont aussi la possibilité de consacrer une journée par semaine à des moyens de pression après le premier débrayage.

Quelques heures plus tard, le ministre de l'Éducation, George Abbott, a présenté devant l'Assemblée législative un projet de loi interdisant grève et lock-out.

Il a aussi annoncé qu'un médiateur serait nommé afin de proposer une série de recommandations pour résoudre le problème d'ici la fin de l'année scolaire.

Le leader parlementaire du gouvernement, Rich Coleman, a déclaré que la législation pourrait être débattue au cours de la prochaine semaine et adoptée la semaine suivante, ce qui laisserait du temps aux enseignants d'exercer leur nouveau droit de grève.

Il a précisé que le gouvernement n'avait pas l'intention d'accélérer le processus. Du moins, pas tant que les choses se déroulaient normalement et que les gens respectaient la loi.

M. Abbott a expliqué que le projet de loi 22 prolongeait la convention collective échue afin de permettre au médiateur d'aider les deux partis à conclure une nouvelle entente conforme au mandat que s'est donné la province de renouveler les contrats de ses employés sans coûts additionnels.

Le ministre a indiqué que, si les négociations n'aboutissaient pas d'ici la rentrée en septembre, le gouvernement imposerait un accord.

Les professeurs de la Colombie-Britannique demandent une augmentation salariale de 15 pour cent ainsi que de meilleurs avantages sociaux alors que la province refuse de délier davantage les cordons de sa bourse.

PLUS:pc