NOUVELLES

Le Venezuela a envoyé deux chargements de diesel à la Syrie

28/02/2012 08:14 EST | Actualisé 29/04/2012 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - Le Venezuela a fait parvenir du diesel à la Syrie et le gouvernement de Caracas n'entend pas cesser les livraisons de carburant au régime contesté de Bachar el-Assad, a annoncé mardi le ministre vénézuélien de l'Énergie.

Le ministre Rafael Ramirez a affirmé que la possibilité de sanctions internationales contre la Syrie ne dissuaderait pas le Venezuela d'aider la Syrie.

M. Ramirez a indiqué que l'entreprise pétrolière vénézuélienne, Petroleos de Venezuela, avait envoyé deux chargements de 300 000 barils chacun à la Syrie.

«La Syrie est un pays soumis à un blocus», a dit M. Ramirez. «Si elle a besoin de diesel et si nous pouvons le lui fournir, il n'y a pas de raisons que nous ne le fassions pas.»

Le président vénézuélien Hugo Chavez est un proche allié de Bachar el-Assad, qui s'est attiré les critiques de la communauté internationale pour la répression brutale du soulèvement populaire par ses forces armées.

La Syrie n'est pas soumise à un blocus économique comme l'a affirmé M. Ramirez. Mais les pays de l'Union européenne ont gelé les avoirs des responsables du gouvernement syrien et de la Banque centrale de Syrie, et ils ont aussi tenté de couper l'approvisionnement en équipements devant servir au secteur des hydrocarbures en Syrie. Les sanctions ont peu d'effet sur le régime syrien jusqu'à maintenant.

L'administration du président américain Barack Obama a déjà imposé des sanctions à l'entreprise pétrolière vénézuélienne pour avoir fait du commerce avec l'Iran, ce qui, selon les États-Unis, aide Téhéran à financer son programme nucléaire.

Selon le département d'État américain, Petroleos de Venezuela a livré au moins deux chargements de pétrole raffiné à l'Iran l'an dernier, pour une valeur d'environ 50 millions $US.

PLUS:pc