NOUVELLES

Le rappeur 50 Cent souhaite contribuer à la lutte contre la faim en Afrique

28/02/2012 11:54 EST | Actualisé 29/04/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Lorsque le rappeur 50 Cent a annoncé qu'une partie des profits de la vente de sa nouvelle boisson énergisante servirait à lutter contre la faim en Afrique, certains se sont demandé si sa démarche était sincère.

Le rappeur affirme toutefois que son geste fait une différence et ajoute qu'il est un nouvel homme depuis sa visite sur le continent africain, plus tôt ce mois-ci.

50 Cent s'est rendu au Kenya et en Somalie avec le Programme alimentaire mondial, plus tôt ce mois-ci, pour qu'il puisse constater de visu les effets de la faim.

Le chanteur, né Curtis Jackson, a comme objectif de fournir un milliard de repas à des enfants souffrant de la faim dans les cinq prochaines années.

Chaque achat de la boisson énergisante Street King permettra de fournir un repas à une personne dans le besoin, par le biais du programme des Nations unies.

Jusqu'à maintenant, le rappeur affirme avoir pu offrir 3,5 millions de repas.

50 Cent dit avoir été touché par les enfants qu'il a visités à Nairobi, capitale du Kenya. Il explique que les enfants ne semblent pas conscients de leur situation et montrent la même énergie optimiste que l'on peut observer chez les enfants américains.

«Ils ont un repas par jour, le même repas, chaque jour, raconte-t-il. Mais il n'y a rien — dans leurs yeux et dans leur façon d'interagir — qui indiquent qu'ils se sentent privés de quoi que ce soit. Ce sont les mêmes enfants que l'on verrait ici, et cela portait à confusion. Ça donnait le goût de les prendre et de les ramener à la maison, mais c'est impossible (...) Il faut donc poser un geste qui fera une différence.»

PLUS:pc