NOUVELLES

Le prix des maisons a reculé dans plusieurs villes américaines en décembre

28/02/2012 12:46 EST | Actualisé 29/04/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Les prix des maisons ont reculé en décembre pour un quatrième mois consécutif dans la plupart des grandes villes américaines, la modeste progression des ventes sur le marché déprimé de l'habitation n'ayant toujours pas eu d'effet sur la valeur des logements.

L'indice Standard & Poor's/Case-Shiller des prix des maisons a chuté en décembre par rapport au mois précédent dans 18 des 20 villes étudiées. Les déclins les plus marqués ont été observés à Atlanta, Chicago et Detroit. Seules Miami et Phoenix ont affiché des gains.

Les reculs témoignent partiellement du ralentissement habituel pour les saisons de l'automne et de l'hiver.

Malgré tout, les prix ont reculé en décembre dans 19 des 20 villes comparativement au même mois en 2010. Seule Detroit a réalisé un gain à ce chapitre. Les prix dans les villes d'Atlanta, de Las Vegas, de Seattle et de Tampa ont chuté à leur plus faible niveau depuis le début de la crise du marché de l'habitation.

Pour l'ensemble du pays, les prix ont chuté de 34 pour cent depuis l'éclatement de la bulle immobilière, pour retrouver leurs niveaux de 2002. Un indicateur des prix trimestriels à l'échelle du pays, qui couvre environ 70 pour cent des maisons américaines, a reculé à son plus faible niveau depuis 1987 en tenant compte de l'inflation.

L'indice mensuel Case-Shiller couvre environ la moitié de toutes les maisons américaines. Il évalue les prix et les compare à ceux de janvier 2000, puis crée moyenne mobile de trois mois.

PLUS:pc