Huffpost Canada Quebec qc

Amir Khadir invite les étudiants en grève à investir massivement la rue

Publication: Mis à jour:
AMIR KHADIR
Amir Khadir invite les étudiants en grève à investir massivement la rue. (Photo PC) | La Presse Canadienne

QUÉBEC - Le blocage de ponts et de grandes artères n'indispose pas Amir Khadir qui a invité mardi les étudiants à investir massivement la rue contre la hausse des droits de scolarité.

Patienter quelques heures dans un bouchon de circulation est une contrainte bien mineure compte tenu des enjeux en présence, a soutenu le leader de Québec solidaire en point de presse à l'Assemblée nationale.

«C'est bien peu payer quelques heures dans un bouchon de circulation pour s'assurer que l'avenir de nos jeunes n'est pas bouché, boucher un pont pour débloquer l'avenir de nos jeunes et de notre société pour garantir à notre société le meilleur. On n'a pas à se contenter du peu que veulent nous offrir les gouvernements actuels», a-t-il fait valoir.

De l'avis du leader de gauche, le gouvernement s'apprête à compromettre l'avenir de la jeunesse alors qu'il a comblé en allègements fiscaux de plusieurs milliards de dollars les plus riches de la société.

«Il est assez odieux de vouloir faire payer nos jeunes, d'hypothéquer notre avenir au même moment où le gouvernement libéral et le gouvernement péquiste qui l'a précédé au cours des 10 dernières années ont consenti pour plus de 10 milliards $ de réduction d'impôts aux entreprises, aux grandes entreprises, aux grandes fortunes, aux citoyens les plus fortunés», a-t-il lancé.

À cause de «l'endettement qu'il induit à nos jeunes», le gouvernement majoritaire de Jean Charest mérite d'être défait, a poursuivi M. Khadir qui a présenté, pour la forme, une motion de censure à l'Assemblée nationale.

Québec solidaire croit que le mouvement étudiant ne doit pas se contenter d'exiger le recul du gouvernement sur sa décision d'accroître les droits annuels de scolarité de 325 $ pendant cinq ans. D'après le député de Mercier, il faut aller plus loin et réclamer la gratuité scolaire complète, comme dans les pays scandinaves.

«Les pays scandinaves sont l'exemple à suivre pour le Québec. Alors, nous, on dit: comme le gouvernement insiste et s'entête à vouloir prendre le chemin contraire, c'est-à-dire à suivre l'exemple des cancres au lieu de prendre l'exemple des meilleurs de la classe, bien, le gouvernement doit tomber», a-t-il dit.

Le porte-parole de QS embrasse le mouvement de grève des étudiants et en prévision de la grande manifestation prévue jeudi à Québec, il convie ceux toujours en classe à venir gonfler les rangs des grévistes afin de forcer le gouvernement à faire marche arrière.

«Quand le gouvernement n'est pas à l'écoute de sa population et répond à des lobbys privés et à des milieux qui oeuvrent contre l'intérêt de la société, les gens sont en droit de manifester et de faire la grève. Et, quand c'est nécessaire, quand c'est le choix des étudiants, je les encourage», a-t-il soulevé.

En réaction, la ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, a dit reconnaître le droit des étudiants à manifester leur mécontentement.

Néanmoins, elle estime que le leader de Québec solidaire fait fausse route en encourageant les étudiants à boycotter leurs cours.

Le gouvernement ira de l'avant avec les hausses décrétées dans le budget et les grévistes subiront les conséquences de leurs gestes, a-t-elle prévenu.

«Un jour, les étudiants vont devoir reprendre ces cours-là, la fin de semaine, le soir ou peut-être durant l'été. La position du gouvernement est réaliste, raisonnable, chacun doit faire sa part et la décision est prise», a affirmé M. Beauchamp.

Sur le web

24h Montréal – Actualités - Amir Khadir soutient les étudiants

REVUE DE PRESSE 2011-2012 - Association étudiante du Cégep ...

Amir Khadir | Facebook

Amir Khadir appelle les étudiants à la grève ! : Nouveaux Cahiers du ...

Des milliers d'étudiants en grève | Grands Titres | Radio-Canada.ca

Université populaire à Montréal - Wikipédia

Frais de scolarité - Des milliers d'étudiants prennent la rue | Journal ...

Unis sous la pluie - Impact Campus

Amir Khadir encourage la grève étudiante

Les étudiants promettent une semaine agitée

Droits de scolarité : des milliers d'étudiants en grève

Commentaire- Trop ou pas assez?

Québec solidaire : Justice économique et sociale à l'avant-plan ...

L'ÉTAT, C'EST MOI