NOUVELLES

Le TSX recule avec les craintes de voir le cours du pétrole nuire à la reprise

27/02/2012 04:53 EST | Actualisé 28/04/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a terminé la séance de lundi en baisse, la récente progression du cours du pétrole brut soulevant certaines questions quant à la durabilité de la reprise économique mondiale.

L'indice composé S&P/TSX a cédé 25,39 points à 12 700,38 points, les titres liés au pétrole et aux mines ayant affiché les principaux déclins. La Bourse de croissance TSXV a perdu 10,02 points à 1679,5 points.

Le recul de lundi survient alors que le parquet torontois a engrangé la semaine dernière un total de 268,47 points, soit 2,14 pour cent, ce qui permet à son indice principal d'afficher une croissance de 6,44 pour cent depuis le début de l'année. Selon certains analystes, cette performance rend le marché plus vulnérable aux prises de profits.

«Les marchés d'actions ont connu une bonne séquence ici, non seulement en 2012, mais depuis les creux d'octobre», a noté Garey Aitken, directeur de la recherche des valeurs mobilières chez Bissett Investment Management.

«Alors à tout moment, je crois qu'une genre de remise, ou de correction, est inévitable, en quelque sorte.»

Le dollar canadien s'est apprécié lundi de 0,05 cent US à 100,08 cents US.

Aux États-Unis, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a glissé d'un maigre 1,44 point à 12 981,51 points. Elle retraitait plus tôt de plus de 100 points, mais s'est reprise après la publication de données montrant que les Américains avaient été plus nombreux à signer des contrats d'achats de maisons en janvier — atteignant même un sommet de près de deux ans.

L'indice composé du Nasdaq a pris 2,41 points à 2966,16 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 1,85 point à 1367,59 points.

Le secteur torontois de l'énergie a lâché 1,2 pour cent, le cours du pétrole brut ayant reculé de 1,21 $ US à 108,59 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Le brut a néanmoins pris environ 13 pour cent depuis le début du mois, essentiellement en raison des tensions au sujet du programme nucléaire iranien.

Mais les observateurs sont de plus en plus nombreux à craindre que cette hausse des coûts de l'énergie ne nuise à la reprise économique américaine, tout en aggravant la récession en Europe.

Sur le TSX, l'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a rendu 81 cents à 36,16 $, tandis que celle de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a chuté de 59 cents à 48,21 $.

Le secteur des métaux de base a perdu 1,07 pour cent. Lui aussi affichait un recul plus prononcé plus tôt dans la journée, mais il a minimisé ses pertes après que le cours du cuivre eut lui-même pris du mieux et terminé la séance en hausse de 2 cents US à 3,88 $ US la livre.

Le cours du cuivre a progressé d'environ quatre pour cent la semaine dernière, soulevé par certains signes laissant croire que la Chine pourrait prendre de nouvelles mesures pour encourager l'activité de prêt et la croissance économique. La Chine est le premier consommateur mondial de cuivre, métal pratiquement considéré comme un indice en soi parce qu'il est utilisé dans un très grand nombre d'industries.

Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a rendu lundi 32 cents à 40,34 $.

Le lingot d'or a cédé 1,50 $ US à 1774,90 $ US l'once à New York, tandis que le secteur aurifère de Toronto a rendu environ 0,8 pour cent. L'action de Goldcorp (TSX:G) a effacé 29 cents à 48,35 $, tandis que celle d'Agnico Eagles Mines (TSX:AEM) a chuté de 54 cents à 36,36 $.

Le secteur des technologies a aussi cédé du terrain, l'action de Research In Motion (TSX:RIM) ayant notamment perdu 31 cents à 14,42 $.

Le secteur de la finance a avancé alors que la plupart des grandes banques canadiennes s'apprêtent à dévoiler cette semaine leurs plus récents résultats financiers trimestriels.

La Banque de Montréal (TSX:BMO), qui doit afficher ses résultats mardi, a vu son action glisser de 9 cents à 58,01 $, tandis que la Financière Sun Life (TSX:SLF) a vu son titre prendre 32 cents à 21,60 $. La Banque TD (TSX:TD), la Banque Royale (TSX:RY) et la Banque Nationale (TSX:NA) publieront toutes leurs plus récents résultats jeudi.

L'action de la Banque Nationale (TSX:NA) a perdu 4 cents à 76,55 $ à la suite de l'annonce de la vente de sa division de gestion d'actifs, Gestion de portefeuille Natcan, à Fiera Sceptre (TSX:FSZ) pour 309,5 millions $. L'action de Fiera a bondi de 1,30 $, soit 18,1 pour cent, à 8,50 $.

PLUS:pc