NOUVELLES

Le président et chef de la direction d'Enbridge quittera d'ici la fin de l'année

27/02/2012 09:55 EST | Actualisé 28/04/2012 05:12 EDT

CALGARY - Enbridge a annoncé lundi la retraite, ces prochains mois, de son président et chef de la direction, Patrick Daniel, un homme qualifié par un analyste de solide communicateur qui a permis au géant du pipeline de relever de sérieux défis, comme un déversement de pétrole au Michigan et la bataille entourant une conduite de pétrole controversée sur la côte Ouest.

L'entreprise de Calgary a indiqué que M. Daniel, âgé de 65 ans, quitterait ses fonctions d'ici à la fin de l'année. Al Monaco, actuellement responsable des activités d'Enbridge dans les secteurs des conduites de gaz et de l'énergie verte de même que de ses affaires internationales, lui succédera.

M. Monaco assumera le poste de président du conseil sans plus tarder, mais M. Daniel demeurera président et chef de la direction d'Enbridge d'ici à ce qu'il prenne sa retraite, «à la fin ou avant la fin de 2012».

Durant l'été 2010, M. Daniel avait passé des mois dans le sud de l'État américain du Michigan, à la suite de la rupture d'une conduite ayant provoqué le déversement de trois millions de litres de brut dans le ruisseau Talmadge et la rivière Kalamazoo.

M. Daniel a entrepris sa carrière chez Enbridge il y a trois décennies. Il occupe les fonctions de président et chef de la direction depuis 2001.

Sous sa direction, la société a développé une clientèle des deux côtés du Pacifique en vue de l'utilisation de la canalisation Northern Gateway.

Âgé de 52 ans, M. Monaco a passé plus de 30 ans au sein de l'industrie de l'énergie. Il est chez Enbridge depuis 1995.

Les actions d'Enbridge (TSX:ENB) ont terminé la séance de lundi à 38,81 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 40 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc