NOUVELLES

Une étude vient confirmer les avantages des services publics

26/02/2012 11:06 EST | Actualisé 27/04/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les résultats d'une étude dévoilée dimanche sur les services publics confirment la position du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) qui estime qu'ils sont avantageux pour la population québécoise.

L'étude, réalisée par l'Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC), indique qu'en 2007-2008, les avantages tirés des services publics étaient évalués à environ 17 000 $ par individu.

Selon la porte-parole du SISP, Lucie Martineau, cette étude réfute les arguments des partisans de la privatisation et du retrait de l'État, qui laissent souvent entendre que les services publics sont trop coûteux ou inefficaces.

Elle croit que le travail réalisé par un organisme crédible comme l'IRÉC devrait changer la perception de ceux qui critiquent les services publics offerts au Québec.

Mme Martineau estime que le secteur des services publics s'est dégradé entre 1999 et 2007, notamment en raison des baisses d'impôt, qui ont privé l'État de revenus annuels d'environ 8,1 milliards $, selon le SISP.

La porte-parole croit qu'une société juste passe nécessairement par un gouvernement responsable qui vise le bien de la population, qui offre notamment des services publics de qualité.

Le SISP regroupe 335 000 membres issus de cinq organisations syndicales, dont 265 000 proviennent des secteurs public, parapublic et péri-public.

PLUS:pc