NOUVELLES

RVCQ: Sébastien Pilote remporte deux prix pour son film «Le vendeur»

26/02/2012 07:27 EST | Actualisé 27/04/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le réalisateur Sébastien Pilote a été doublement honoré dimanche lors de la remise des prix des 30e Rendez-vous du cinéma québécois (RVCQ) durant laquelle il a remporté le prix Gilles-Carle et le prix Luc Perreault-La Presse pour son film «Le vendeur».

Le premier prix est décerné par les RVCQ au cinéaste du meilleur premier ou deuxième long métrage alors que le second est accordé par l'Association québécoise des critiques de cinéma au meilleur film québécois.

Stéphane Lafleur compte aussi parmi les lauréats de la cérémonie de dimanche puisqu'il a reçu le prix du meilleur scénario d'un premier ou deuxième long métrage pour «En terrains connus».

Du côté du meilleur premier ou second documentaire, Bill Stone a été couronné pour «Work in Progress» alors que Sami Mermer et Hind Benchekroun ont eu une droit à une mention spéciale pour «Les tortues ne meurent pas de vieillesse». Fernand Dansereau a quant à lui obtenu le prix du public pour «Le vieil âge et le rire».

Dans la section des courts métrages, «La ronde» de Sophie Goyette a été sacré meilleur court métrage, «Dans la neige» d'Alexis Fortier-Gauthier a été désigné coup de coeur du jury et «Tabula Rasa» de Matthew Rankin a été récompensé pour le côté innovateur de son traitement formel, catégorie où «Surveillant» de Yan Giroux a aussi reçu une mention spéciale.

Le prix du cinéaste de la meilleure oeuvre franco-canadienne est allé à Pamela Gallant pour «Petites vues de chez nous: Port-au-Port» et celui du meilleur film étudiant à Émilie Rosas pour «Les bons termes selon Dewey». «Une fin comme une autre» de Sophie Bédard Marcotte a également été cité par le jury dans cette dernière catégorie.

Au total, une dizaine de prix ont été attribués dimanche à l'occasion de la conclusion des RVCQ, qui offrent chaque année pendant 10 jours une vitrine sur la production cinématographique québécoise.

PLUS:pc