NOUVELLES

Un ancien combattant est laissé seul après s'être fait voler sa voiture

25/02/2012 09:10 EST | Actualisé 26/04/2012 05:12 EDT

DÉTROIT - Un ancien combattant de la Deuxième Guerre mondiale affirme que personne n'est venu à sa rescousse dans les minutes suivant son agression et le vol de sa voiture en plein jour dans une station-service achalandée de Detroit, au Michigan, et qu'il a dû ramper à travers un stationnement bétonné pour obtenir de l'aide.

Une séquence d'environ quatre minutes d'une vidéo de surveillance montre Aaron Brantley, âgé de 86 ans, peiner pour se rendre de la pompe à essence à la porte de la station-service alors que des gens marchent et passent près de lui en voiture, mercredi matin. La vidéo a tout d'abord été obtenue par le journal Detroit Free Press.

M. Brantley a déclaré à l'Associated Press que plusieurs personnes étaient passées près de lui alors qu'il rampait, incapable de marcher parce que sa jambe avait été brisée lors de l'attaque. Le voleur de voiture a assommé le vieil homme, pris ses clés et s'est enfui avec son véhicule vers 10h40.

Selon lui, les gens ne le remarquaient même pas. Il a fini par demander à une femme de lui ouvrir la porte alors qu'il s'approchait de l'édifice.

Le gérant de la station-service, Haissam Jaber, dit ne pas avoir vu l'attaque, mais a appelé la police après avoir été alerté par un client. Il a ensuite offert de l'argent à un étranger pour conduire le vieil homme chez lui; l'étranger en question a plutôt refusé l'argent et conduit M. Brantley à sa maison, située à proximité, d'où il a ensuite été transporté à l'hôpital en ambulance.

La porte-parole de la police de Detroit, la sergente Eren Stephens, a déclaré samedi qu'aucune arrestation n'avait été effectuée dans cette affaire. La voiture a été retrouvée quelques heures plus tard à quelques kilomètres de là, sans ses roues ni sa radio.

PLUS:pc