NOUVELLES

Malkin réussit un tour du chapeau et les Penguins écrasent le Lightning 8-1

25/02/2012 04:17 EST | Actualisé 26/04/2012 05:12 EDT

PITTSBURGH, États-Unis - Evgeni Malkin a réussi son neuvième tour du chapeau en carrière, Jordan Staal a ajouté deux filets à sa fiche et les Penguins de Pittsburgh ont savouré une cinquième victoire en sept matchs en humiliant le Lightning de Tampa Bay 8-1, samedi après-midi.

Chris Kunitz, Matt Cooke et Pascal Dupuis ont complété la marque pour les Penguins, tandis que Marc-André Fleury repoussait 34 tirs devant sa cage. Les Penguins, qui ont obtenu une huitième victoire à leurs neuf derniers affrontements à domicile, ont ainsi distancé les Devils du New Jersey en milieu de peloton dans la course aux séries éliminatoires dans l'Association Est.

Rien ne laissait présager que Malkin puisse exploser comme il l'a fait avant qu'il ne soit impliqué dans une mêlée avec le gardien du Lightning Dwayne Roloson, tandis que les Penguins menaient 3-0 à huit minutes du deuxième engagement.

C'est à ce moment que Roloson a rabattu Malkin sur la patinoire, tandis que le Russe tentait de s'installer devant son filet pour lui voiler la vue.

«Bien sûr que j'étais fâché parce que je ne faisais que mon boulot», a commenté Malkin, qui a répliqué en assénant un coup de poing à Roloson tandis qu'il était couché sur la patinoire. «J'ignore pourquoi il était fâché; j'essaie juste de contrôler la rondelle pour tirer et le défenseur me donne un double-échec dans le dos... J'ignore pourquoi il m'a donné un coup de poing au visage.»

Staal a marqué deux minutes plus tard et Malkin a porté le score à 5-0 à 16:03 lorsqu'il a décoché un tir sur réception d'un angle restreint à la suite d'une passe de Kunitz.

Malkin a alors porté son regard en direction de Roloson, dévisageant le gardien de 42 ans jusqu'à ce que ses coéquipiers ne viennent le rejoindre pour célébrer son but.

«Je voulais qu'il voit mon visage», a dit Malkin.

«Il m'a dit où la rondelle était entrée», a ajouté Roloson.

«Lui et moi on se bagarre toujours un petit peu de toute façon», a poursuivi Roloson, qui a éliminé les Penguins en sept matchs au premier tour éliminatoire en avril dernier. «Il s'est amené en trombe au filet et m'a sorti de mon demi-cercle. En conséquence, ça fait partie de ces choses, je dois défendre ma zone et il le sait aussi bien que moi, et donc on a bien rit après cela et, en conséquence, ça fait partie du jeu.»

Malkin a ajouté une mention d'aide à sa fiche, devançant du même coup l'attaquant du Lightning Steven Stamkos dans la course au titre de meilleur marqueur de la LNH. Stamkos, qui a été blanchi samedi après-midi, avait égalé le joueur étoile russe avec une récolte de 11 points à ses quatre matchs précédents.

Teddy Purcell a été le seul à riposter pour le Lightning, qui a été écrasé en dépit d'un léger avantage de 35-34 au chapitre des tirs au but. Le Lightning, qui tente désespérément de demeurer dans la course aux éliminatoires dans l'Est, a encaissé une deuxième défaite de suite après avoir connu une série de trois gains.

«Nous sentions que nous dominions la première période et l'adversaire menait 3-0, a confié Boucher. C'est difficile à avaler. Puis, ils continuent de capitaliser sur leurs chances de marquer et placent lentement le match hors de notre portée.»

Malkin a inscrit trois buts dans un même match pour la troisième fois de la campagne, et la deuxième en six semaines contre les troupiers de Guy Boucher. Malkin a marqué huit buts et enregistré 11 points en quatre matchs contre le Lightning cette saison.

PLUS:pc