NOUVELLES

La Chine accuse les Etats-Unis et l'Europe d'"ambitions hégémoniques" en Syrie

25/02/2012 06:56 EST | Actualisé 26/04/2012 05:12 EDT

BEIJING, China - La Chine a accusé samedi les Etats-Unis et l'Europe "d'ambitions hégémoniques" en Syrie, au lendemain de la conférence internationale des "Amis de la Syrie" à Tunis où la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a vivement condamné l'attitude de Pékin et de Moscou.

Mme Clinton a jugé "méprisable" la décision de la Chine et de la Russie d'opposer leur véto aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant la répression en Syrie. "Ils ne sont clairement pas du côté du peuple syrien", a commenté la cheffe de la diplomatie américaine.

L'agence de presse officielle Chine Nouvelle a réagi samedi en faisant valoir que la position de Pékin sur la Syrie était équilibrée. La Chine et la Russie ont boycotté la conférence de Tunis, qui s'est achevée selon Pékin sur un "large consensus" d'éviter toute intervention militaire en Syrie.

"La plupart des pays arabes ont commencé à comprendre que les Etats-Unis et l'Europe dissimulent un poignard derrière un sourire. En d'autres mots, alors qu'ils apparaissent agir pour des raisons humanitaires, ils nourrissent en fait des ambitions hégémoniques", affirme Chine Nouvelle. AP

ll/v0171

PLUS:pc