NOUVELLES

Westwood défait Watney en match-play en Arizona; Steve Stricker est éliminé

24/02/2012 05:39 EST | Actualisé 25/04/2012 05:12 EDT

MARANA, États-Unis - Lee Westwood a obtenu sa revanche contre Nick Watney, et les chances qu'il retrouve son titre de golfeur no 1 mondial se sont encore améliorées.

Westwood avait été éliminé par Watney au cours des deux derniers Championnats du monde de match-play. Il a calé des oiselets sur les deux premiers verts et s'est éloigné de Watney lorsqu'il a raté quelques courts coups roulés. Il a finalement atteint les quarts de finale en l'emportant 3-et-2.

Rory McIlroy pourrait aussi devenir le nouveau no 1 mondial en remportant ce tournoi. Il a défait Miguel Angel Jimenez 3-et-1.

S'ils remportent leur match samedi, McIlroy et Westwood s'affronteront en demi-finale dimanche matin.

«C'est une bonne motivation», a noté McIlroy. «C'est bien d'avoir ça en tête. Et si tu connais des difficultés dans un match ou si tu as de la difficulté à prendre ton rythme, tu peux penser à ça et te rappeler que tu as la chance de devenir no 1.»

Un an après que Luke Donald soit devenu le premier champion du tournoi à ne jamais tirer de l'arrière au cours de la semaine, Westwood semble encore plus dominant. Il a annulé le premier trou de son premier match mercredi et a mené après chaque trou depuis.

Westwood a donc eu l'avance après 48 des 49 trous qu'il a joués au cours des trois derniers jours.

«Tu veux te présenter et prendre ton rythme le plus tôt possible», a dit Westwood, qui a inscrit des oiselets sur les deux premiers trous lors de ses deux derniers matchs. «Et la seule façon d'y parvenir est en gagnant des trous.»

Watney n'a jamais été dans le coup. Son seul espoir de renverser la vapeur est survenu au 13e trou, une normale-5, quand il était à 10 pieds de la coupe lors de sa tentative d'oiselet. Westwood était en bordure du vert après deux coups et son approche a frappé le fanion avant de s'arrêter à 12 pieds du trou. L'Anglais a réussi l'oiselet pour conserver une avance de trois points et ils ont annulé les trous suivants.

Hunter Mahan a défait Steve Stricker, et Matt Kuchar a vaincu Martin Kaymer. Mahan et Kuchar croiseront maintenant le fer en quarts de finale, confirmant ainsi qu'au moins un Américain puisse participer aux demi-finales de cette compétition pour la première fois depuis 2009.

Dans la bataille de l'Écosse, Martin Laird est venu à bout de Paul Lawrie.

Le Suédois Peter Hanson a tranquillement continué son parcours. Il a inscrit des oiselets lors des trois premiers trous et a défait Brandt Snedeker pour ainsi atteindre les quarts de finale pour une première fois en cinq participations au tournoi. Hanson affrontera maintenant Mark Wilson, qui a démontré qu'un bon jeu sur les verts peut suffire contre les puissants cogneurs lors d'un tournoi match-play.

Wilson a remporté quatre trous consécutifs tôt dans son duel. Il a calé un roulé de 25 pieds pour l'oiselet au troisième trou, en route vers un gain de 4-et-3 contre Dustin Johnson. Wilson avait aussi éliminé Johnson l'an dernier.

«Je sais que plusieurs personnes disent que je ne frappe pas assez fort pour être compétitif», a déclaré Wilson, qui a remporté trois titres de la PGA au cours des 14 derniers mois. «Premièrement, ce n'est pas vrai que je ne frappe pas fort. Et deuxièmement, ça se joue sur les verts. C'est vrai. Je ne sais pas combien de fois je dois expliquer ça.»

PLUS:pc