NOUVELLES

Un juge refuse de libérer sous caution le médecin de Michael Jackson

24/02/2012 01:39 EST | Actualisé 25/04/2012 05:12 EDT

LOS ANGELES, États-Unis - Un juge a refusé de libérer sous caution le Dr Conrad Murray, vendredi, au moment même où celui-ci tente de faire renverser le jugement de culpabilité qu'il a reçu pour l'homicide involontaire de son patient, Michael Jackson.

Le juge Michael Pastor de la Cour supérieure a indiqué que Murray risquait de s'enfuir et qu'il serait un danger pour la société s'il tentait à nouveau de pratiquer la médecine.

Au cour de l'audience, le juge a cité une déclaration de Murray, prise au cours d'une entrevue. Il avait alors affirmé qu'il croyait avoir le droit d'administrer une dose de l'anesthésiant propofol au domicile du chanteur. Michael Jackson est mort d'une surdose du médicament en juin 2009.

Murray n'était pas présent à l'audience, vendredi.

Le médecin âgé de 59 ans est gardé en isolation dans un pénitencier de Los Angeles. Ses avocats ont affirmé que leur client devrait être libéré, sous caution ou non, et porter un bracelet de surveillance électronique.

Murray a été reconnu coupable le 7 novembre, après un procès ayant mis l'accent sur l'utilisation de propofol. Sa sentence de quatre ans est la plus élevée qu'il pouvait obtenir pour son crime. Il devrait purger la moitié de cette sentence.

Les avocats de la défense ont déclaré que leur client savait qu'il ne pourrait pas travailler comme médecin mais qu'il se trouverait un autre emploi s'il était libéré sous caution.

PLUS:pc