Médias sociaux: les femmes plus enclines à effacer des amis que les hommes

Publication: Mis à jour:
Les femmes suppriment plus d'amis...(LOIC VENANCE / AFP)
Les femmes suppriment plus d'amis...(LOIC VENANCE / AFP)

WASHINGTON, 24 février 2012 (AFP) - Les femmes sont plus enclines à supprimer des "amis" sur les réseaux sociaux en ligne que les hommes et elles ont aussi tendance à choisir des paramètres de confidentialité plus restrictifs, selon une étude parue vendredi aux Etats-Unis.

L'enquête réalisée par l'institut de recherche Pew révèle en outre que les hommes sont deux fois plus nombreux que les femmes à publier des contenus qu'ils regrettent ensuite.

Selon ce sondage réalisé entre avril et mai 2011 auprès de 2.277 adultes, 63% en moyenne des utilisateurs de réseaux sociaux ont effacé des personnes de leur liste d'amis, contre 56% en 2009. Ce chiffre atteint 67% chez les femmes contre 58% chez les hommes.

Sur le plan de la protection de la vie privée, 58% des utilisateurs de réseaux sociaux sélectionnent des paramètres de confidentialité leur permettant de ne laisser leur profil accessible qu'à leurs "amis".

Seulement 19% des utilisateurs autorisent cet accès aux "amis d'amis", tandis que 20% d'entre eux laissent leur profil accessible au large public.

En la matière, les femmes sont beaucoup plus disposées que les hommes à installer des paramètres de confidentialité plus restrictifs et à n'autoriser l'accès à leur profil qu'à leurs amis. Elles sont ainsi 67% contre 48% pour les hommes.

Quelque 93% des personnes interrogées pour cette enquête de 2011 ont un profil Facebook contre 73% en 2009. Par ailleurs, 23% ont un profil Myspace contre 48% en 2009, et 11% ont un compte Twitter contre 6% en 2009.

Sur le web

Étude sur les réseaux sociaux