NOUVELLES

La Banque de Montréal supprime des emplois, sans préciser combien

24/02/2012 05:10 EST | Actualisé 25/04/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Banque de Montréal (TSX:BMO) supprime des emplois dans sa division des marchés des capitaux pour s'ajuster à un ralentissement dans les investissements.

La société torontoise n'a cependant pas voulu confirmer qu'un total de 60 emplois étaient touchés, comme le rapportent certains médias.

Elle a affirmé que les coupes d'emplois s'inscrivaient dans sa stratégie visant à ce que la taille de son effectif reste proportionnelle à la demande du secteur des marchés des capitaux.

La division, spécialisée dans les services de banque d'investissement et l'aide aux clients pour emprunter des capitaux sur les marchés d'actions, doit composer avec un environnement où la confiance envers les marchés mondiaux est diminuée par la tourmente économique.

Selon le porte-parole Paul Deegan, la banque se concentre sur sa productivité et s'attend à continuer à embaucher de nouvelles personnes tout au long de l'année, lorsque ses activités prendront de l'importance.

La banque, qui doit dévoiler mardi ses résultats financiers pour le premier trimestre de 2012, a vu ses profits du quatrième trimestre grimper de 21 pour cent à 897 millions $.

Cependant, la division des marchés des capitaux a vu ses profits reculer de 30 pour cent à 149 millions $ au cours de la même période, ce que la banque a attribué à la volatilité des marchés, qui a nui à ses revenus.

PLUS:pc