NOUVELLES

Alberta: un homme accusé de crimes de guerre n'aura pas droit à l'aide juridique

24/02/2012 05:09 EST | Actualisé 25/04/2012 05:12 EDT

CALGARY, États-Unis - La Cour d'appel de l'Alberta a refusé vendredi l'aide juridique à Jorge Vinicio Orantes Sosa, dont l'extradition vers les États-Unis a été ordonnée afin qu'il y réponde à des accusations en lien avec l'immigration.

L'homme est également recherché par les autorités du Guatemala pour des crimes de guerre allégués.

M. Sosa a demandé qu'un avocat de l'aide juridique l'aide à appeler de l'ordonnance d'extradition, mais la cour d'appel a décidé que rien ne justifiait qu'il puisse avoir recours à un avocat financé par les fonds publics.

La cour a souligné que la demande d'appel de M. Sosa avait été déposée après la période limite de 30 jours, mais les juges ont décidé qu'il pourrait demander une extension.

M. Sosa est accusé d'avoir menti aux agents de l'immigration à propos de son passé quand il a demandé la citoyenneté américaine.

Il est également citoyen canadien et demeure détenu à Calgary pendant la période d'appel.

Les autorités guatémaltèques soupçonnent M. Sosa d'avoir participé au massacre de 251 personnes dans un village du Guatemala en 1982.

M. Sosa réfute ces allégations. Il a été arrêté l'an dernier dans la ville de Lethbridge, en Alberta.

PLUS:pc