NOUVELLES

Sears compte vendre des magasins pour renouer avec la rentabilité

23/02/2012 01:15 EST | Actualisé 24/04/2012 05:12 EDT

HOFFMAN ESTATES, États-Unis - Sears Holdings a annoncé jeudi son intention d'essaimer ses magasins Hometown et Outlet en plus de quelques quincailleries, des transactions qui pourraient lui rapporter jusqu'à 500 millions $ US au moment où l'entreprise essaie de renouer avec la rentabilité et de reconquérir des parts de marché.

L'exploitant des bannières Sears et Kmart — et de 400 établissements sous la bannière Sears Canada — prévoit aussi vendre 11 magasins à la firme immobilière General Growth Properties pour 270 millions $ US.

Sears a fait cette annonce au moment où elle dévoilait une perte au quatrième trimestre et des revenus en chute de quatre pour cent à 12,48 milliards $ US. Le bénéfice ajusté s'est établi à 54 cents par action, soit bien moins que ce qu'attendaient les analystes.

Lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, le chef de la direction de Sears, Lou d'Ambrosio, a qualifié ces résultats d'«inacceptables».

La performance de la compagnie a été frappée par les coûts élevés du coton et du carburant, par une météo plus clémente qui a freiné les ventes de vêtements d'hiver et par une réduction de la demande pour deux de ses catégories les plus importantes, les électroménagers et les appareils électroniques.

Menée par l'investisseur milliardaire Edward Lampert, Sears a subi de lourdes pertes, les consommateurs ayant choisi de dépenser ailleurs. La société a cherché à redresser la situation en abolissant des emplois, en réduisant ses coûts et en fermant les magasins les moins performants.

Les investisseurs croient depuis longtemps que M. Lampert pourrait être tenté d'exploiter les ressources immobilières de la compagnie.

La perte du trimestre terminé le 28 janvier s'est chiffrée à 2,4 milliards $ US, ou 22,47 $ US par action, comparativement à un bénéfice de 374 millions $ US, ou 3,43 $ US par action, un an plus tôt.

Exception faite des éléments non récurrents, Sears aurait affiché un bénéfice de 54 cents US par action, soit nettement moins que le bénéfice de 76 cents US par action attendu par les analystes. Ces derniers anticipaient également des revenus de 13 milliards $ US.

Pour l'exercice, Sears a fait état d'une perte de 3,1 milliards $ US, ou 29,40 $ US par action, après avoir engrangé un bénéfice de 133 millions $ US ou 1,19 $ US par action un an plus tôt. Ses revenus ont reculé de trois pour cent à 41,57 milliards $ US.

PLUS:pc