NOUVELLES

Rona va fermer 10 magasins-entrepôts d'ici la fin de l'année

23/02/2012 09:41 EST | Actualisé 24/04/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Rona (TSX:RON) a annoncé jeudi la fermeture de 10 magasins-entrepôts d'ici la fin de l'année, alors que la chaîne de magasins de produits de quincaillerie, de rénovation et de jardinage cherche à freiner ses pertes tout en paraissait plus séduisante aux yeux de la clientèle.

On ignore encore le nombre net des pertes d'emploi qui résulteront de ces fermetures puisque Rona entend ouvrir 25 magasins de plus petite taille devant offrir un service à la clientèle plus personnalisé.

«Nous allons redistribuer le volume de ventes des 10 magasins-entrepôts vers les 25 magasins», a affirmé à des analystes le président et chef de la direction de Rona, Robert Dutton, lors d'une conférence téléphonique, après que l'entreprise eut fait état pour son quatrième trimestre d'une perte nette d'un peu plus de 151 millions $, l'une des plus importantes de son histoire.

M. Dutton a dit vouloir informer les employés de la situation avant de rendre publics les lieux des nouveaux magasins, le nombre de travailleurs impliqués et toute autre information relative aux fermetures.

Parmi les 25 magasins de plus petite taille prévus, 13 seront des magasins-entrepôts dont la superficie sera réduite, a-t-il cependant indiqué.

M. Dutton a affirmé que le concept des magasins de moindre taille avait été mis à l'essai dans des villes telles que Granby, en Montérégie, et Georgetown, en Ontario.

Les nouveaux magasins devraient ajouter 40 millions $ de bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) aux résultats de la chaîne d'ici 2014.

Les magasins-entrepôts de Rona sont souvent caverneux et conviennent davantage aux entrepreneurs venus s'approvisionner en matériel divers ou aux personnes ferrées en rénovation, mais ils ne sont pas nécessairement attirants pour ceux qui ont une approche plus passive, incluant les femmes.

Home Depot, chaîne concurrente de Rona dans le secteur de la rénovation, a procédé à une remise à jour de ses magasins afin de séduire les femmes, qui prennent souvent la décision finale dans le cadre des projets de rénovation domiciliaire.

Rona a annoncé jeudi avoir subi au quatrième trimestre une perte de 151,2 millions $, ou 1,19 $ par action, comparativement au bénéfice net de 20 millions $, ou 15 cents par action, enregistré lors de la même période il y a un an.

Les revenus ont progressé de 2,6 pour cent, à 1,17 milliard $, au cours de la période de 13 semaines terminée le 25 décembre, même si les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont diminué en raison du mauvais temps, d'une concurrence accrue et du ralentissement économique.

Sur l'ensemble de l'exercice, Rona a encaissé une perte nette de 78,4 millions $, ou 66 cents par action, contre un bénéfice net de 137,4 millions $, ou 1,05 $ par action, un an plus tôt.

Rona est le plus important distributeur et détaillant canadien de produits de quincaillerie, de jardinage et de rénovation domiciliaire. Ses 700 magasins comptent près de 30 000 employés à travers le pays.

À la Bourse de Toronto, jeudi, les actions de Rona ont clôturé à 9,35 $, en baisse de 4 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

Dans une dépêche transmise le 23 février dernier, La Presse Canadienne a erronément rapporté que 25 nouveaux magasins de Rona (TSX:RON) incluaient 13 magasins-entrepôts. En fait, les 13 ne font pas partie des 25 nouveaux magasins.

PLUS:rona