Le directeur de l'information de Radio-Canada, Alain Saulnier, quitte son poste

Alain Saulnier Radiocanada

Première Publication: 23/02/2012 12:29 Mis à jour: 23/02/2012 19:09

MONTRÉAL - Radio-Canada a annoncé jeudi le départ d'Alain Saulnier comme directeur général de l'information de la société d'État. Il quittera ses fonctions le 16 mars.

La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) et le syndicat des employés de Radio-Canada n'ont pas tardé à qualifier ce départ de «congédiement».

Les deux organisations se sont dites surprises et inquiètes de cette annonce.

Les représentants des employés de la société d'État ont promis de faire enquête pour découvrir, dit-on, «les vrais motifs de ce congédiement qui se produit à la veille du dépôt du prochain budget fédéral où Radio-Canada sera fortement touché».

Alain Saulnier était arrivé à Radio-Canada en 1984, où il a occupé de nombreux postes en information télé et radio. Il était directeur général de l'information depuis 2006, ce qui lui a permis de procéder à l'intégration des services d'information de la radio et de la télévision.

L'annonce de son départ a été confirmée par le nouveau vice-président principal de Radio-Canada, Louis Lalande, qui a souligné par communiqué le «très grand respect» dont jouit Alain Saulnier «dans la communauté journalistique au pays», ajoutant que «sous sa direction, l'enquête journalistique à Radio-Canada a pris un essor remarquable et remarqué».

Selon la FPJQ, ce départ «aussi précipité qu'inexpliqué fait craindre le pire pour l'avenir du journalisme» entre les murs de la grande tour. Les représentants des journalistes de la province pointent du doigt le gouvernement Harper pour expliquer cette décision.

Le départ d'Alain Saulnier «prend les allures d'une première salve des conservateurs dans leur bataille pour réduire la taille, l'influence et le budget de Radio-Canada. À la veille de compressions importantes à la SRC, la FPJQ craint plus que jamais qu'on saborde le mandat d'information du diffuseur public».

La FPJQ a aussi vanté les qualités professionnelles de M. Saulnier, lui-même un ancien président de l'organisation de 1991 à 1997. Il a accordé une place de choix à l'information internationale, relate la FPJQ. Alain Saulnier a ainsi conféré au diffuseur public un rôle que ses homologues privés n'avaient ni les moyens, ni l'intérêt de jouer, ajoute l'organisation.

Du côté du syndicat de Radio-Canada, on invite les employés à faire connaître leur frustration aux dirigeants de Radio-Canada, notamment à Hubert Lacroix, grand patron de la société. «La haute direction vient de prendre une très mauvaise décision», résument les représentants syndicaux.

Le départ d'Alain Saulnier s'ajoute à celui de Sylvain Lafrance, qui a été vice-président principal des Services français pendant six ans avant d'annoncer sa démission en juin dernier.

LES APPLAUDISSEMENTS DE L'ÉQUIPE:
SUIVRE LE Québec

Publié par Patrick White  |