NOUVELLES

Bambin tué par un husky en Alberta: les parents expriment leur tristesse

23/02/2012 03:59 EST | Actualisé 24/04/2012 05:12 EDT

AIRDRIE, Alta. - Un couple albertain dont le chien husky a tué leur bambin de deux jours a affirmé jeudi que tous les chiens de la maisonnée avaient été soumis à des cours d'obéissance.

Rob et Rhonda Fradette ont fait valoir qu'eux-mêmes avaient participé à des séminaires spécialisés à Calgary, portant notamment sur la cohabitation entre animaux domestiques et enfants en bas âge.

Le bambin est né le 13 février et a été attaqué le surlendemain au matin dans la maison du couple, à Airdrie, juste au nord de Calgary.

Il est décédé 12 heures plus tard dans un hôpital pour enfants de la ville.

Dans un communiqué, la famille a expliqué jeudi qu'elle n'avait pas encore eu le temps de décider du sort du chien au centre de l'affaire.

L'animal est en quarantaine et subit une évaluation. Si ses propriétaires et les autorités municipales ne peuvent s'entendre sur son sort, celui-ci sera scellé par un juge.

«La mort de notre fils est un accident inimaginable et tragique», a fait valoir le couple. «Nous devons maintenant accepter ce qui est arrivé et continuer à avancer vers le deuil et la guérison.»

Patricia Neely, de la Gendarmerie royale du Canada, a expliqué que les circonstances des événements ne sont pas rendues publiques afin de respecter la vie privée du couple. Elle soutient qu'une enquête a prouvé que le couple n'avait pas fait preuve de négligence, ce qui empêche le dépôt d'accusations au criminel.

Les Fradette exploitent une entreprise d'équipement de traîneaux à chiens. Selon leur site internet, ils possèdent quatre huskys.

Ils ont un autre garçon de deux ans et demi.

PLUS:pc