Huffpost Canada Quebec qc

Hugo Chavez: le retour probable de son cancer crée un vide politique au Venezuela

Publication: Mis à jour:

CARACAS, Venezuela - Le président vénézuélien Hugo Chavez n'a jamais été du genre à partager le pouvoir décisionnel. L'homme fort socialiste et critique acerbe des États-Unis pourrait toutefois n'avoir d'autre choix que de désigner un successeur.

Son annonce indiquant qu'il se rendrait à Cuba d'ici une semaine pour faire retirer ce qu'il a décrit comme pouvant être une tumeur ne pourrait survenir à un pire moment pour le leader qui tente de transformer le Venezuela en ce qu'il appelle le «socialisme du 21e siècle».

Alors qu'une campagne de réélection serrée se profile à l'horizon pour le président, des analystes ont déclaré mercredi que le pays pourrait être plongé dans l'incertitude parce que M. Chavez a refusé de former un successeur lors de ses 13 années au pouvoir.

Il en résulte un vide politique que son parti devra rapidement combler, particulièrement s'il est incapable de faire campagne en vue de la présidentielle du 7 octobre, ou s'il l'emporte et devient physiquement inapte à gouverner.

Au dire de Michael Shifter, président de l'organisme Inter-American Dialogue, à Washington, le Venezuela vit les effets déstabilisants du règne prolongé d'un seul homme. Selon lui, une lutte de pouvoir est pratiquement inévitable au sein du Parti socialiste du Venezuela.

La veille, le leader âgé de 57 ans avait concédé qu'il pourrait être absent pendant des semaines. En raison des circonstances, diriger le gouvernement tout en faisant campagne et en combattant le cancer serait une tâche herculéenne.

«Je ne pourrai pas continuer au même rythme», a admis M. Chavez, lors d'une entrevue téléphonique accordée à la station de télévision nationale, tard mardi. Il a ajouté qu'il devra revoir son agenda personnel et prendre soin de lui, et affronter ce qui doit être affronté.

M. Chavez n'a pas mentionné qui pourrait le remplacer lors de son absence estimée à plusieurs semaines par des spécialistes, particulièrement s'il doit subir de la radiothérapie, ce à quoi il a dit s'attendre.

Au dire du président de l'Assemblée nationale, contrôlée par le parti présidentiel, M. Chavez demeure candidat à sa réélection.

Celui-ci doit se rendre à Cuba vendredi ou samedi, a déclaré le président de l'Assemblée nationale.