Markov sera du prochain voyage du Canadien

Publication: Mis à jour:
ANDREI MARKOV
Andrei Markov sera du prochain voyage du Canadien. (Al Bello/Getty Images) | Getty Images

BROSSARD, Qc - Andrei Markov sera du prochain voyage du Canadien cette semaine. L'entraîneur Randy Cunneyworth a confirmé, lundi, que le défenseur vedette accompagnera l'équipe à Washington ainsi qu'en Floride, à Sunrise et à Tampa.

Le Tricolore va se mesurer aux Capitals, vendredi, avant d'affronter les Panthers, dimanche, et le Lightning, mardi prochain.

L'éventuel retour de Markov avec le groupe a été la nouvelle de la journée chez le CH, qui s'est refait une santé au lendemain de la défaite de 3-1 encaissée contre les Devils du New Jersey.

Cunneyworth a convié ses troupiers à une séance hors-glace à Brossard et quelques-uns d'entre eux seulement, incluant le gardien Carey Price qui a décoché des tirs en survêtement, ont par la suite chaussé les patins.

Le vétéran Erik Cole a pris part à la séance hors-glace, même s'il avait la jambe droite enrubannée. Cole est amoché physiquement et dimanche encore, il a dû recevoir des traitements pendant le match.

«Il n'y a pas lieu de s'en faire avec Erik, a dit Cunneyworth en se voulant rassurant. Il récupère afin d'être prêt pour le prochain match. Il préconise un style très physique, il est donc courbaturé et il a plusieurs contusions. On doit lui prodiguer des traitements afin qu'il soit prêt pour le match suivant.»

Cole est sans doute plus mal en point que Cunneyworth le dit, mais il n'est pas le seul. D'autres joueurs doivent composer avec de légères blessures, un début de virus ou la fatigue psychologique.

Toutes les équipes sont dans le même bateau, a souligné le pilote recrue. Il reste que le CH va compléter mardi, avec la visite des Stars de Dallas, une éprouvante séquence de 12 rencontres disputées en l'espace de 22 jours depuis la pause du match des étoiles.

Cunneyworth fait essentiellement appel à 11 attaquants et à sept défenseurs et il surutilise même quelques attaquants. Il a expliqué qu'il aborde pourtant chacun des matchs animé du désir de bien répartir le temps de jeu entre tout le monde. Mais il n'y parvient pas, de toute évidence, principalement en raison de la situation précaire de l'équipe.

«Je suis davantage comme un chien», a-t-il répondu à la blague, quand on lui a demandé s'il dirigeait l'équipe en envisageant l'avenir. «Je ne pense qu'au moment présent, à ce qui est le plus important actuellement: notre préparation en vue du prochain match ou quels joueurs peuvent nous aider à connaître du succès.»

Moen, un recul

Si les nouvelles ont (finalement) été positives dans le cas de Markov, elles l'ont été moins pour l'ailier Travis Moen, qui ne reviendra pas au jeu cette semaine. La récupération de Moen a visiblement essuyé un recul au cours des derniers jours.

Moen (haut du corps) a raté les cinq derniers matchs après être promptement revenu au jeu le temps de deux matchs, suivant une absence initiale de cinq rencontres.

Pour revenir à Markov, qui récupère d'une blessure au genou droit, on n'avance pas de date probable de retour. C'est que l'organisation a tellement été échaudée dans ce dossier. Jeudi dernier, le conseiller de Markov, Don Meehan, n'a pas écarté la possibilité que son client tire un trait sur cette saison, en disant qu'«aucune décision n'avait été prise».

Markov, qui était proche d'un retour en novembre, n'a pas vu d'action de la LNH depuis le 13 novembre 2010, soit plus de 15 mois.

Le vétéran joueur de centre Petteri Nokelainen a été un des joueurs qui ont patiné, lundi. Nokelainen a manqué les 13 derniers matchs en raison d'une blessure au haut du corps.

Cunneyworth a évoqué le retour du Finlandais au cours du prochain voyage.

Encore affaibli par la grippe, l'attaquant recrue Louis Leblanc est demeuré à la maison, lundi. On verra mardi matin s'il est en mesure de jouer en soirée.