Huffpost Canada Quebec qc

Chine: la querelle concernant l'utilisation du nom iPad s'envenime

Publication: Mis à jour:
IPAD
La querelle concernant l'utilisation de la marque de commerce «iPad» en Chine continue à s'envenimer. (Photo AP) | AP

SHANGHAI - La querelle concernant l'utilisation de la marque de commerce «iPad» en Chine continue à s'envenimer, plusieurs médias du pays rapportant qu'un tribunal chinois a rendu une décision favorable à la compagnie qui en réclame la propriété.

La décision aurait été rendue par un tribunal de la ville de Huizhou, dans le sud du pays, en faveur de Shenzhen Proview Technology. Le jugement ordonnerait aux distributeurs de cesser la vente des iPads en Chine.

Proview a déposé de multiples poursuites pour empêcher Apple de vendre son iPad en Chine, mais leur impact réel demeure incertain.

L'avocat chinois d'Apple accuse Proview d'être de mauvaise foi et d'y aller d'énoncés faux et trompeurs.

Proview, un fabricant d'écrans ACL établi à Guangdong, avait enregistré la marque de commerce «iPad» en Chine en 2001 et affirme que le nom était destiné à un ordinateur décrit comme un «Internet Personal Access Device» qui utilisait un écran tactile.

À ce jour, les iPads ont été retirés des étagères dans quelques villes chinoises, mais rien ne permet de croire à un retrait national.

Apple affirme qu'il avait acquis le nom «iPad» dans plusieurs pays d'une filiale taïwanaise de Proview pour l'équivalent de 55 000 $ US. En décembre, un autre tribunal chinois a estimé que Proview n'était pas lié par cette entente. Proview accuse Apple d'avoir agi de mauvaise foi lors de cette acquisition.

Des documents présentés à un tribunal de Hong Kong, dont le système judiciaire est distinct de celui de la Chine, démontrent que Proview a exigé 10 millions $ US d'Apple pour pouvoir utiliser le nom iPad en Chine.

Sur le web

Querelle de marque: les iPad partiellement retirés du marché chinois

iPhone et iPad : ces Chinois qui se tuent à la tâche - Le Nouvel ...