Huffpost Canada Quebec qc

Whitney Houston: sa couleur était handicap pour "Bodyguard", raconte Costner (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Kevin Costner rend hommage à Whitney Houston lors de ses funérailles, le 18 février 2012. (Capture d'écran)
Kevin Costner rend hommage à Whitney Houston lors de ses funérailles, le 18 février 2012. (Capture d'écran)

NEWARK, 18 février 2012 (AFP) - "J'étais encore ton +Bodyguard+ il n'y a pas si longtemps, et maintenant tu es partie": le comédien Kevin Costner a rendu hommage samedi à Whitney Houston, sa partenaire à l'écran, révélant comment elle avait failli être recalée du film à succès à cause de sa couleur de peau.

La voix nouée par l'émotion, le comédien a raconté lors des obsèques de la star à Newark (New Jersey, est), comment la production du film "Bodyguard" (garde du corps) avait rechigné à engager la chanteuse noire pour le rôle. "Peut-être fallait-il quelqu'un de blanc, personne ne l'a dit tout haut mais c'était une question entendue", a dit l'acteur.

Elle "était au faîte de sa gloire comme chanteuse" mais avait peu d'expérience d'actrice mais "j'ai pensé qu'elle était le choix parfait", a-t-il confié devant l'assemblée de l'église baptiste où Whitney Houston avait chanté enfant.

"J'ai dit à tout le monde que j'avais bien remarqué que Whitney était noire. Le seul problème était que je pensais qu'elle était parfaite pour ce que nous voulions faire", a ajouté le comédien, levant régulièrement les yeux vers le cercueil couvert de fleurs.

Il a confié avoir repoussé d'un an le tournage pour permettre à l'actrice d'être au casting et l'avoir soutenue pour un essai que lui ont imposé les studios.

"C'est la première fois que j'ai vu le doute s'emparer d'elle. Whitney était terrifiée, la plus grande pop star du monde n'était pas sûre d'être à la hauteur", a ajouté l'acteur. "Je lui ai tenu la main et je lui ai dit qu'elle était très belle".

Le comédien a parlé du "fardeau inexplicable qui accompagne la célébrité: appelez-le doute, appelez-le peur, je porte le mien et je sais que les célébrités dans cette pièce portent aussi le leur", a-t-il dit, "ce fardeau qui a rendu Whitney superbe et qui l'a fait trébucher en partie à la fin".

"Whitney, si tu m'entends maintenant, je te dirais que tu n'étais pas seulement à la hauteur, tu étais superbe (...) tu n'étais pas seulement jolie, tu étais aussi belle qu'une femme puisse être, et les gens ne t'aimaient pas seulement, ils t'adoraient".

"Beaucoup d'acteurs célèbres auraient pu jouer mon rôle mais toi, Whitney, je pense vraiment que tu es la seule qui pouvait jouer le rôle de Rachel Marron", a lancé Costner, avant de dire "adieu" à la star.

"Adieu, Whitney, vas-y, escortée par une armée d'anges vers notre Père aux cieux. Et quand tu chanteras devant Lui, ne t'en fais pas, tu seras à la hauteur".

L'acteur-producteur a également révélé que la chanson du film "I will always love you", qui a rendu Whitney Houston célèbre, ne devait pas au départ être celle de "Bodyguard".

"Nous tous à l'intérieur et à l'extérieur (de l'église), à travers le pays et à travers le monde", a aussi exhorté le comédien, nous devons "sécher nos larmes, calmer notre douleur et peut-être notre colère, suffisamment pour nous souvenir du doux miracle de Whitney".