Coupe du monde de ski acrobatique: quatre médailles pour les Québécois au Japon

Quatre Medailles Japon Ski Acrobatique

Première Publication: 18/02/2012 10:59 Mis à jour: 18/02/2012 14:58

NAEBA, Japon - Les skieurs acrobatiques québécois ont récolté quatre médailles à l’épreuve des bosses de la Coupe du monde de Naeba, au Japon, samedi.

Mikaël Kingsbury l’a emporté et Cédric Rochon a décroché le bronze chez les hommes, alors que qu’Audrey Robichaud s’est classée deuxième et Justine Dufour-Lapointe troisième du côté des femmes.

Kingsbury a gagné une huitième course en neuf Coupes du monde après avoir reçu un pointage de 25,34 des juges. L’Américain Jeremy Cota a amassé 24,76 points et a terminé au deuxième rang, tandis que Rochon a obtenu une note de 24,50.

Philippe Marquis, de Québec, a fini cinquième (24,28), Marc-Antoine Gagnon, de Terrebonne, 12e (22,76) et le Britanno-Colombien Eddie Hicks 16e.

Robichaud est montée sur le podium pour la première fois de la saison. Ses 24,24 points l’ont placée devant Justine Dufour-Lapointe et son pointage de 24,02, mais derrière l’Américaine Hannah Kearney, victorieuse grâce à ses 25,49 points.

Chloé Dufour-Lapointe, de Montréal, a terminé 4e (23,85) et l’Albertaine Chelsea Henitiuk 12e (21,14).

Alexandra Dufresne, de Lorraine, Maxime Dufour-Lapointe, de Montréal, et Béatrice Bilodeau, de Rosemère, ont fini 21e, 22e et 24e des qualifications.

La neige et le brouillard ont grandement compliqué la tâche des organisateurs, l’épreuve étant retardée à plusieurs reprises et amputée de la super finale.

Kingsbury, pour un, ne l’a pas eu facile.

«Je suis vraiment content même si ç’a été plus compliqué. Les conditions étaient difficiles, a dit le résidant de Deux-Montagnes. Dans les qualifications, il y a eu beaucoup de brouillard et, juste avant mon départ, la course a été retardée de cinq minutes. J’ai eu de la misère à trouver le bon dosage d’énergie en raison de la neige molle. J’ai quand même réussi de bonnes descentes, alors je suis satisfait. Je n’ai pas fait ma descente la plus propre techniquement en finale, mais dans les circonstances, c’était vraiment pas mal. J’ai été le seul à faire un Cork 1080.»

Rochon était de son côté heureux de finalement décrocher la première médaille de sa carrière en Coupe du monde.

«Je suis vraiment content parce qu’au Japon, c’est une des plus importantes courses de la saison. Il y a beaucoup de médias et de spectateurs, alors mon résultat est vraiment formidable.

«Ça faisait quelques fois que je me qualifiais quatrième ou cinquième, mais je n’étais pas assez concentré en finale et je faisais des erreurs. J’ai fait ce qu’il fallait, j’ai pensé à skier pour moi-même. Je pense que ç’a été la clé», a expliqué l’athlète de Saint-Sauveur.

Robichaud a également savouré pleinement son retour sur le podium, elle qui s’est compressé un disque intervertébral pendant la saison morte.

«Ça se prend bien. Ça faisait déjà quelques semaines que je me sentais à l’aise. Je savais que le podium était proche. Je suis très contente, il tombe à point, a indiqué la skieuse de Québec, cinquième en Chine la semaine dernière et quatrième à Calgary fin janvier.

«Il y avait de la belle neige fraîche, vraiment agréable à skier. J’ai eu du plaisir, a-t-elle poursuivi. Je suis très contente de ma descente en finale. J’ai fait de gros sauts comme d’habitude, ma vitesse était bonne et j’ai été excellente dans les virages.»

Justine Dufour-Lapointe a pour sa part mis la main sur une septième médaille en neuf Coupes du monde depuis le début de la saison.

«C’est vraiment plaisant d’être toujours sur le podium comme ça. Je suis très constante et j’ai ainsi atteint un de mes objectifs.»

La Montréalaise de 17 ans explique aisément ses succès.

«Je connais juste plus comme ça fonctionne et je suis encore plus concentrée. Je connais aussi de meilleurs entraînements. Je suis plus mature.»

Des épreuves de bosses en parallèle seront présentées à Naeba dimanche.

SUIVRE LE Québec

Publié par Myriam Lefebvre  |