Huffpost Canada Quebec qc

Sarkozy candidat, c'est l'heure du bain de foule parisien

Publication: Mis à jour:
NICOLAS SARKOZY BAIN DE FOULE
Sarkozy a inauguré son QG de campagne à Paris, s'offrant un bain de foule mouvementé parmi plusieurs centaines de ses partisans. (AP) | AP

PARIS - Depuis mercredi soir, il répète qu'il est "heureux" d'aller "à la rencontre des Français". Nicolas Sarkozy, désormais plus candidat que président, a inauguré samedi son QG de campagne à Paris, s'offrant un bain de foule mouvementé parmi plusieurs centaines de ses partisans.

Il a présenté sa porte-parole de campagne, Nathalie Kosciucko-Morizet. La ministre de l'Ecologie quittera le gouvernement "dans quelques jours", a précisé le candidat-président. Son ministère sera "rattaché directement" au Premier ministre, François Fillon, a-t-il annoncé.

"Nous avons à partir à la rencontre des Français de la façon la plus proche, la plus libre possible", a déclaré le chef de l'Etat, qui brigue un second mandat à l'Elysée.

A son arrivée au 18 rue de la Convention (XVe arrondissement), M. Sarkozy a pris un bain de foule dans la bousculade -la sécurité étant très allégée par rapport à ses visites présidentielles- au milieu de ses partisans qui scandaient "Nicolas, président!".

Il a ensuite visité les locaux de 600 mètres carrés au rez-de-chaussée d'un immeuble à la façade banale, avant de prononcer une allocution, pendant laquelle il s'est félicité d'être dans un "quartier où il y a de la vie, où il y a des familles, qui incarne bien le Paris qu'on veut représenter".

"Pas besoin de grands bureaux, parce que quand on a des grands bureaux, c'est qu'on a envie de rester dans les bureaux. Nous, on a envie d'aller sur le terrain à la rencontre des Français", a-t-il ajouté. Des propos qui sonnent comme une pique visant son principal adversaire, le socialiste François Hollande, qui a pris ses quartiers dans un hôtel particulier de 1.000 mètres carrés situé avenue de Ségur dans le VIIe arrondissement, l'un des plus chics de la capitale.

Nicolas Sarkozy a annoncé que son directeur de campagne serait Guillaume Lambert, son actuel chef de cabinet à l'Elysée, tandis que le député UMP d'Indre-et-Loire Philippe Briand en sera le trésorier.

Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, le porte-parolat constitue un "défi" relevé "avec beaucoup d'enthousiasme". "Je crois à cette idée que la France aujourd'hui a besoin de se réformer, mais aussi de nouvelles idées", a-t-elle réagi. "Je crois que la France attend pour cette campagne des idées du XXIe siècle, là où un certain nombre de candidats sont enfermés, soit dans l'invective, soit dans des anciennes catégories, des propositions qu'on a déjà ressassées des vingtaines, des trentaines de fois".

Nicolas Sarkozy a dit avoir choisi "une jeune femme qui a déjà beaucoup d'expérience", incarnant une "nouvelle génération".

"C'est quelqu'un qui est ferme dans ses convictions, et en même temps qui n'est pas agressif. C'est exactement la campagne que l'on veut mener (...) Une campagne projet contre projet, idées contre idées, une campagne où les Français pourront choisir. Une campagne avec de la passion bien sûr, mais sans intolérance, sans crispation inutile, sans polémiques d'un autre siècle".

Dimanche, Nicolas Sarkozy doit se rendre à Marseille pour un grand meeting, le deuxième depuis l'officialisation de sa candidature, après Annecy jeudi, où il avait auparavant passé une heure et demi dans les rues et les magasins du centre-ville, se plaisant visiblement à prolonger le bain de foule. AP

sc/cov/mw

Sur le web

Nicolas Sarkozy, Elysée, Paris, 20/01/2012 | Bains de foule

PARIS - Sarkozy inaugure son QG de campagne dans le XVe arrondissement de Paris

Nicolas Sarkozy inaugure son QG de campagne