Huffpost Canada Quebec qc

Funérailles de Whitney Houston à Newark, sa ville natale

Publication: Mis à jour:
Les médias se massent à Newark, alors que le corps de Whitney Houston a quitté le salon funéraire pour se dirgier vers l'église de Newark. (AFP)
Les médias se massent à Newark, alors que le corps de Whitney Houston a quitté le salon funéraire pour se dirgier vers l'église de Newark. (AFP)

NEWARK, N.J. - Une semaine après la disparition brutale de Whitney Houston, stars et anonymes se sont retrouvés samedi à Newark dans le New Jersey pour dire adieu à la chanteuse. Les funérailles de la star, célébrées dans l'intimité, ont commencé à la mi-journée dans l'église baptiste New Hope où elle chantait enfant.

La diva de 48 ans a été retrouvée morte dans un hôtel de Beverly Hills le 11 février dernier, à la veille de la cérémonie des Grammy Awards, les Oscars de la musique. La cause du décès n'a pas été encore établie, dans l'attente des résultats des analyses toxicologiques.

Seules les personnes invitées par la famille pouvaient assister aux funérailles, dont l'Associated Press, chargée d'assurer la retransmission en direct sur Internet, les télévisions étant autorisées à la diffuser. La chanteuse devait ensuite être inhumée près de son père John, dans le cimetière voisin de Westfield.

A quelques heures de la cérémonie, le silence s'est fait dans l'église à l'arrivée du cercueil couleur argent, recouvert de roses blanches et de lys pourpres. Les membres du choeur ont commencé à s'installer près de l'autel, chantant à voix basse "Whitney, Whitney, Whitney".

La cousine de la défunte, la chanteuse Dionne Warwick, son mentor Clive Davis, qui avait lancé sa carrière, l'acteur Kevin Costner, son partenaire dans le film "Bodyguard", et sa belle-soeur Patricia Houston devraient prendre la parole lors de ces obsèques. Stevie Wonder, Alicia Keys, R. Kelly et les stars du gospel CeCe et Bebe Winans devraient aussi chanter au cours de la cérémonie, avant que la voix de Whitney Houston ne résonne dans l'église, avec un enregistrement de son plus grand succès, "I Will Always Love You", pour clore les funérailles.

Aretha Franklin, amie proche de la famille, que Whitney Houston appelait affectueusement "Aunt Ree", aurait dû chanter lors de la cérémonie, mais a finalement dû renoncer à y participer pour des raisons de santé. Dans un courriel à l'AP, la chanteuse a expliqué qu'elle n'avait pas dormi de la nuit à cause de spasmes aux jambes et transmis ses condoléances à la famille. En revanche, l'ex-époux de la défunte, Bobby Brown, est arrivé dans l'église juste avant le début de la cérémonie.

Les chanteurs Chaka Khan, Brandy, Roberta Flack, Jordin Sparks et Jennifer Hudson avaient pris place dans l'église. Brandy réconfortait son frère Ray-J, un chanteur qui avait passé du temps avec Whitney Houston dans les derniers jours. Le révérend Jesse Jackson, défenseur des droits civils, était également présent. On attendait aussi Elton John, Oprah Winfrey, Beyoncé et son époux Jay-Z.

Le programme de la cérémonie portait en couverture un portrait de la chanteuse défunte, les yeux tournés vers le ciel. A l'intérieur, plusieurs photos de la star, bébé avec sa mère, la chanteuse de gospel Cissy Houston, ou avec sa fille, Bobbi Kristina.

"Je ne t'ai jamais dit que lorsque tu es née, l'Esprit Saint m'a dit que tu ne resterais pas longtemps avec moi", écrit Cissy Houston dans une lettre à sa fille publiée dans le programme. "Et je remercie Dieu pour la fleur magnifique qu'il m'a laissé élever et chérir pendant 48 ans".

Whitney Houston avait brièvement joué les choristes et mannequins avant de connaître la gloire à 22 ans en arrivant au sommet des hit-parades. De "Saving All My Love For You" à "I Will Always Love You", en passant par "The Greatest Love of All" et "I'm Every Woman", une série de tubes et d'albums plusieurs fois disques de platine allaient marquer la carrière de la jeune diva soul et pop, à la beauté et la voix spectaculaires. Rien qu'aux Etats-Unis, elle avait vendu plus de 50 millions de disques et gagné six Grammies, entre autres distinctions.

Mais son mariage tumultueux avec Bobby Brown et ses problèmes de drogue et d'alcool avaient fini par ternir l'image de la star, dont les fans avaient assisté à la déchéance. "I Look To You", son dernier album sorti en 2009, avait démarré en tête des ventes à sa sortie, sans égaler le succès des précédents. L'année suivante, sa tournée avait été émaillée d'annulations de prestations sur scène décevantes, la chanteuse ne semblant pas retrouver sa voix, altérée par ses excès.

Mais elle préparait pourtant un nouveau come-back: celle que sa famille et ses proches appelaient "Nippy", un surnom hérité de son enfance, avait joué dans le remake du film "Sparkle" et travaillait sur de nouvelles chansons.

Tôt samedi matin, quelques fans s'étaient déjà rassemblés à Newark, tentant de s'approcher autant que possible de l'église, dont les accès étaient bouclés, les rues avoisinantes étant interdites à la circulation. AP

DES IMAGES DE CES ADIEUX RENDUS À LA STAR:

Un dernier hommage à Whitney
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Sur le web

Suivez en direct les funérailles de la chanteuse Whitney Houston

Whitney Houston : Bobby Brown finalement accepté aux funérailles

Whitney Houston: Elle savait qu'elle «allait voir Jésus»