Huffpost Canada Quebec qc

SPVM: les policiers de Montréal abattent un homme suicidaire

Publication: Mis à jour:
POLICEMONTREAL
PC

MONTRÉAL - Un homme d’une trentaine d’années apparemment suicidaire est mort à la suite d'une intervention policière, jeudi matin, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal.

Vers 7 h 45, des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont été appelés à se rendre dans un logement de la rue Nicolet, près de la rue Ontario. Un homme aurait menacé de s'y enlever la vie.

Le SPVM a ajouté qu'au moins un coup de feu avait été tiré pendant l'intervention.

L'individu, âgé d'une trentaine d'années, a été retrouvé au sol avec une balle dans le thorax, a précisé le porte-parole d'Urgences-Santé Robert Lamle, ajoutant que l'homme ne montrait aucun signe de vie à l'arrivée des ambulanciers.

La mort de l'individu a été constatée sur les lieux.

Selon M. Lamle, deux femmes qui se trouvaient sur les lieux et qui étaient sous le choc ont été hospitalisées.

Plusieurs médias ont rapporté que l'homme tenait une arme blanche lorsque la police est arrivée.

L'enquête a été confiée à la Sûreté du Québec.

La SQ n'avait pas encore fourni beaucoup de détails à propos de son enquête sur cette affaire, jeudi.

Il s'agit de la quatrième personne à mourir par balle dans une intervention policière à Montréal, depuis le printemps dernier, dans trois incidents distincts.

Les incidents ont déclenché une série de débats, notamment sur l'usage de pistolets électroniques par les policiers, la formation des policiers face aux personnes atteintes de maladie mentale et sur la tenue d'enquête par des groupes civils.

En juin dernier, une opération policière avait fait deux morts à Montréal, déclenchant la grogne contre la police dans le public.

Le sans-abri Mario Hamel avait été abattu par la police à Montréal, et un employé d'un hôpital, Patrick Limoges, avait aussi été tué par une balle perdue lors de cette opération. La SPVM avait soutenu que Mario Hamel éventrait des sacs de vidange avec un couteau au centre-ville de Montréal.

En janvier, un tir policier avait tué le sans-abri Farshad Mohammadi, 34 ans, lors d'une altercation à la station Bonaventure du métro de Montréal.

-

Des fusillades mortelles impliquant le SPVM
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction