Huffpost Canada Quebec qc

Pacioretty est le troisième meilleur buteur de la LNH depuis le début de 2012

Publication: Mis à jour:
MAX PACIORETTY CANADIENS
Max Pacioretty est un des rares rayons de soleil dans le ciel ennuagé du Canadien. (Photo AP) | AP

BROSSARD, Qc - Max Pacioretty est un des rares rayons de soleil dans le ciel ennuagé du Canadien cette saison. Rendu à 24 buts, le jeune ailier devrait aisément surpasser le plateau des 30, une première chez le CH depuis Alex Kovalev (35) en 2007-08. Il pourrait même s'approcher de la marque des 40 buts, s'il continue d'emplir le filet au même rythme que depuis le début de 2012.

Avec 13 buts en 19 matchs, Pacioretty est le troisième meilleur buteur de la LNH, à égalité avec Ilya Kovalchuk, derrière Evgeni Malkin (17) et Corey Perry (14).

Pas mal pour un gars qui affirmait avoir frappé un mur, au lendemain du premier match de l'année!

«Je souhaite tenir le coup jusqu'au match des étoiles (fin janvier). Après, je serai correct», avait-il soupiré.

À ce moment, Pacioretty n'avait réussi qu'un but en 13 matchs à la suite de la suspension de trois rencontres qu'il avait purgée pour avoir donné un coup à la tête de Kristopher Letang, des Penguins de Pittsburgh.

«Je me suis éloigné de ce que je faisais de mieux pendant un bout de temps, a-t-il admis, jeudi. J'ai retrouvé ma touche depuis que j'ai recommencé à me diriger vers le but. C'est dans un rayon de quelques mètres autour du filet que je marque mes buts.»

Le modèle Cole

L'Américain âgé de 23 ans a dit apprendre énormément en côtoyant le vétéran Erik Cole, qui est en voie de connaître sa meilleure saison depuis 2006-07. Il aspire à jouer un style plus robuste, comme son modèle.

«Lui et moi préconisons le même style de jeu, a dit 'Pacio'. Il est un formidable mentor pour tout le monde dans l'équipe, mais particulièrement pour David (Desharnais) et moi qui évoluons au sein du même trio que lui. Il joue un rôle très important dans mon développement.»

Pacioretty a tôt fait de prouver à tout le monde, en amorce de saison, qu'il n'avait conservé aucune séquelle du terrifiant accident qu'il a subi la saison dernière.

Le deuxième choix de premier tour du CH en 2007 (22e au total) connaissait ses meilleurs moments dans la LNH au moment où Zdeno Chara des Bruins de Boston l'a mis K.-O. lors d'un match au Centre Bell, le 8 mars.

«C'est peut-être paradoxal, mais ce qui m'est arrivé a fait de moi un meilleur joueur et une meilleure personne», a-t-il déclaré.

«Mon séjour de 48 heures passé à l'hôpital m'a permis de replacer les choses dans leur perspective. Quand vous passez proche de perdre ce que vous chérissez le plus, vous voyez la vie différemment.»