Vol de deux objets anciens au Musée des Beaux-Arts de Montréal

Musee Beauxarts Montreal

Première Publication: 15/02/2012 12:01 Mis à jour: 15/02/2012 12:18

MONTREAL, 15 février 2012 (AFP) - Deux objets anciens, une tête de marbre datant de l'Empire romain et un bas-relief assyrien en grès, ont été volés au Musée des Beaux-Arts de Montréal, a-t-on appris mercredi auprès de l'établissement et d'un enquêteur spécialisé.

Le vol, survenu à l'automne, avait jusqu'à présent été gardé secret pour ne pas gêner l'enquête policière, a précisé à l'AFP la directrice des communications du musée Danielle Champagne.

Mais désormais l'assureur de la collection, AXA ART, a décidé d'offrir une récompense conséquente en échange d'informations pouvant permettre de récupérer les deux objets.

"Il est très important pour nous de retrouver ces oeuvres en raison de leur valeur patrimoniale", a dit Mme Champagne. "Elles font partie d'une collection accessible gratuitement à tous, il faut que les gens puissent les voir", a-t-elle poursuivi.

Le musée a rendu publiques des photos des objets volés, une tête de marbre datant de l'Empire romain et un bas-relief assyrien en grès, tous deux hauts d'une vingtaine de centimètres.

C'est notamment le bas-relief qui est une "pièce très rare", estimée à "quelques centaines de milliers de dollars", selon l'enquêteur spécialisé Mark Dalrymple travaillant pour le compte d'AXA, joint par l'AFP à Londres.

Une estimation précise de la valeur des objets reste toutefois "sans signification" car tout antiquaire qualifié saura qu'il s'agit d'oeuvres volées, a-t-il ajouté.

Selon lui, celles-ci ont pu déjà franchir la frontière canadienne mais "ne peuvent pas être vendues légalement".

"Bien sûr, les truands peuvent se les vendre entre eux", a-t-il observé.

M. Dalrymple s'est refusé à indiquer le montant de la récompense qui sera fixée "en fonction de la valeur des oeuvres" retrouvées. "Mais nous ne paierons pas les criminels", a-t-il souligné.

Le musée a publié des photos et un clip vidéo représentant un suspect potentiel, un homme relativement grand, vêtu d'une veste noire, d'un jean et d'une casquette de base-ball, et portant un sac en bandoulière. Son visage est flou.

Une deuxième récompense, fixée à 10.000 dollars canadiens (autant en dollars américains), a été promise par AXA pour son identification.

La police de Montréal, contactée par l'AFP, a confirmé que "l'enquête se poursuit" sans apporter de précisions.

SUIVRE LE Québec

Publié par Julie Marcil  |