NOUVELLES

Sarkozy se contorsionne pour endosser le rôle de challenger, selon un porte-parole de Hollande

15/02/2012 03:39 EST | Actualisé 16/04/2012 05:12 EDT

PARIS - Le président Nicolas Sarkozy exécute un "numéro de contorsionniste" pour endosser le rôle du challenger dans la course à l'Elysée, estime mercredi soir Bruno Le Roux, l'un des porte-parole du candidat socialiste François Hollande.

"Comme l'a montré son intervention sur TF1 ce soir, Nicolas Sarkozy cherche une fois de plus à habiter la peau du challenger pour éviter d'être placé face à ses responsabilités", commente Bruno Le Roux dans un communiqué. "Les Français ne sont pas dupes de cette tactique de communication."

"Si, en 2007, Nicolas Sarkozy a pu apparaître comme le candidat de la rupture par rapport à Jacques Chirac, il ne pourra pas en 2012 être crédible dans 'la rupture avec lui-même'", prédit le porte-parole de François Hollande, en raillant ce "numéro de contorsionniste". AP

cb/tl

PLUS:pc