NOUVELLES

Le Manitoba rejette une suggestion d'un groupe de défense des animaux

15/02/2012 03:34 EST | Actualisé 16/04/2012 05:12 EDT

WINNIPEG - Le gouvernement du Manitoba a rejeté la suggestion d'un groupe de défense des droits des animaux de la province qui voulait installer un panneau commémoratif pour des vaches tuées dans un accident de la route, souhaitant leur offrir le même traitement que les victimes humaines.

Le groupe People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) a demandé au gouvernement manitobain la permission d'installer un tel panneau le long de la route 5, près de Carberry, à environ 170 kilomètres à l'ouest de Winnipeg. Le 31 janvier, 71 vaches y avaient péri dans la collision d'une semi-remorque avec un train.

PETA disait vouloir inscrire, sur le panneau, le message: «La conduite dangereuse coûte des vies: à la mémoire de 71 vaches». Mais le gouvernement a rapidement rejeté l'idée.

Dans un courriel, Rachel Morgan, attachée de presse du ministre du Transport et des Infrastructures, Steve Ashton, a rappelé que les panneaux commémoratifs étaient là pour les familles et les communautés qui ont perdu l'un des leurs.

Le Manitoba a instauré, en 2008, un programme de monument commémoratif en bordure des routes pour les personnes tuées dans des accidents de la circulation.

Dans le cadre de ce programme, mis sur pied en collaboration avec le groupe Mothers Against Drunk Driving, des panneaux sont installés le long des routes où une personne a été tuée par un chauffard.

«Le gouvernement n'a pas l'intention de changer la signification de ces monuments», a expliqué Mme Morgan, ajoutant que seuls les membres de la famille d'une victime peuvent demander l'installation d'un panneau.

PLUS:pc