NOUVELLES

Le géant Kellogg achète les croustilles Pringles pour 2,7 milliards $ US

15/02/2012 10:46 EST | Actualisé 16/04/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Le géant américain des produits alimentaires Kellogg a annoncé mercredi qu'il se porte acquéreur des croustilles Pringles pour la somme de 2,7 milliards $ US.

Procter & Gamble avait tout d'abord prévu vendre les Pringles au producteur de grignotines Diamond Foods pour 1,5 milliard $ US, mais les deux entreprises ont fait savoir mercredi qu'elles avaient mutuellement convenu d'annuler cette transaction.

Kellogg a indiqué que cette acquisition viendra renforcer sa division des grignotines, à qui elle essaie de donner la même taille mondiale que sa division des céréales. Kellogg produit déjà des grignotines comme Keebler, Cheez-It et Special K Cracker Chips.

Des rumeurs circulaient depuis un moment concernant la solidité de l'offre de Diamond. Il y a une semaine, la firme de San Francisco a annoncé le remplacement de son chef de la direction et de son directeur financier après qu'une enquête interne eut déterminé que Diamond a incorrectement comptabilisé des paiements effectués à des producteurs de noix de Grenoble. La compagnie devra maintenant redéposer ses résultats financiers des deux dernières années.

Ces annonces avaient matraqué le cours du titre de Diamond, minant sa capacité à financer l'acquisition des Pringles. Aucune pénalité ne sera versée en lien avec l'échec de cette transaction.

Kellogg versera à P&G 2,7 milliards $ US en liquide. La compagnie a fait savoir que sa dette active augmentera de 2 milliards $ US. Kellogg espère complèter l'acquisition des Pringles cet été.

PLUS:pc