NOUVELLES

La F1 maintient le GP de Bahreïn à l'horaire malgré le retour de violences

15/02/2012 10:54 EST | Actualisé 16/04/2012 05:12 EDT

LONDRES - La F1 prévoit toujours disputer le Grand Prix de Bahreïn en avril même s'il y a eu recrudescence de violence à l'ocasion du premier anniversaire des révoltes sur cette île.

Au moins 40 personnes ont été tuées au cours d'une année d'instabilité politique sans précédent à Bahreïn et la police a lancé du poivre de cayenne, mardi, afin de contenir des protestataires qui manifestaient contre les dirigeants sunnites du pays.

Cela a donc créé de nouvelles incertitudes concernant la tenue du Grand Prix de F1 de 2012. Celui de l'an dernier avait été annulé à cause des révoltes.

La FIA a toutefois insisté pour dire que la course sera disputée le 22 avril prochain, comme on le prévoyait à l'origine.

Le patron de la F1 Bernie Ecclestone, en évoquant les manifestations de mardi, a parlé «d'enfants qui ont cherché à s'en prendre à la police».

PLUS:pc