NOUVELLES

Fabius: "Les chancelleries ne verraient pas d'un mauvais oeil un changement"

15/02/2012 01:12 EST | Actualisé 16/04/2012 05:12 EDT

"Les chancelleries ne verraient pas d'un mauvais oeil un changement s'opérer en France", a affirmé mercredi soir Laurent Fabius, de retour d'une tournée au Proche-Orient pour le candidat socialiste à l'Elysée François Hollande.

Lors d'un grand meeting à Rouen, le député de Seine-Maritime et ex-Premier ministre de François Mitterrand a confié aux militants socialistes: "A la fin de nos entretiens (...) certains (diplomates) m'ont dit: dites à François Hollande: bonne chance!"

Laurent Fabius s'est récemment rendu en Israël, dans les Territoires palestiniens et au Liban. AP

cb/st

PLUS:pc