Huffpost Canada Quebec qc

Canadien de Montréal: défaite contre les Bruins 4-3 en fusillade

Publication: Mis à jour:
Patrice Bergeron et Milan Lucic des Bruins de Boston.  (PC/Paul Chiasson)
Patrice Bergeron et Milan Lucic des Bruins de Boston. (PC/Paul Chiasson)

(Radio-Canada.ca)

MONTRÉAL - Les Bruins de Boston l'ont emporté 4-3 en fusillade sur le Canadien, mercredi, à Montréal.

Tyler Séguin a inscrit le but qui a fait la différence.

Max Pacioretty et Erik Cole ont tous deux marqué en troisième période pour forcer la prolongation.

C'était l'égalité 1-1 en deuxième période quand l'ancien du Canadien Benoit Pouliot s'est moqué de Chris Campoli avant de déjouer Carey Price pour redonner l'avance aux visiteurs. Le Québécois Patrice Bergeron a doublé l'avance des Bruins pendant qu'Erik Cole était au banc des pénalités, pour servir la quatrième punition pour obstruction sur le gardien du match.

Les Bruins ont une fiche parfaite de 25-0-0 dans les matchs où ils ont une avance de deux buts, et de 22-0-0 quand ils mènent après 40 minutes.

Mathieu Darche a inscrit l'unique filet des Montréalais.

Le défenseur Andrew Ference a marqué l'autre but des hommes de Claude Julien. Sur le jeu, Hal Gill a perdu la rondelle derrière son filet et a voilé la vue de son gardien, Carey Price.

Gomez et Kostitsyn s'en tirent

Aaron Palushaj est laissé de côté pour le Canadien. Scott Gomez et Andrei Kostitsyn sont donc en uniforme malgré les controverses des derniers jours. Ils ont même eu droit à des présences en avantage numérique.

Gomez a eu une virulente prise de bec avec l'entraîneur adjoint Randy Ladouceur, mardi, tandis que Kostitsyn s'est plaint de son utilisation à l'issue de l'entraînement matinal.

Le Bélarussien ne pourra pas maugréer, cette fois. Après avoir joué 4 min 20 s lundi, il a joué... 4:39 dans la seule première période!

L'attaquant Ryan White dispute son premier match pour le Canadien cette saison. Il a fait sentir sa présence avec un combat contre Adam McQuaid au premier vingt.

White joue justement avec Gomez et Kostitsyn. Le trio connaît un match intéressant et a même entraîné une punition aux Bruins.