NOUVELLES

Banque mondiale: Zoellick quittera ses fonctions le 30 juin

15/02/2012 11:54 EST | Actualisé 16/04/2012 05:12 EDT
ap

WASHINGTON, 15 février 2012 (AFP) - Le président de la Banque mondiale, l'Américain Robert Zoellick, a annoncé mardi qu'il allait quitter ses fonctions à la fin de son mandat le 30 juin.

"Il est temps pour moi de passer à autre chose et de soutenir une nouvelle direction", a indiqué M. Zoellick dans un communiqué.

Le poste de président de la Banque mondiale a été monopolisé par les Etats-Unis depuis la création de l'institution en 1945, en vertu d'un accord non écrit qui réserve le poste de directeur général du Fonds monétaire international aux Européens.

M. Zoellick a pris ses fonctions en juillet 2007. Cet ancien représentant américain au Commerce extérieur (USTR) de 2001 à 2005 et secrétaire d'Etat adjoint de 2005 à 2006 était à l'époque dirigeant à la banque d'affaires Goldman Sachs.

Il a succédé à Paul Wolfowitz, qui avait démissionné après un scandale concernant l'avancement de sa compagne au sein de l'institution.

Les Etats-Unis n'ont donné aucune indication selon laquelle ils souhaitaient laisser le poste au ressortissant d'un autre pays. Selon une source proche de la Banque mondiale, le secrétaire au Trésor Timothy Geithner ou la secrétaire d'Etat Hillary Clinton sont des candidats possibles.

En mai et juin, l'institution soeur de la Banque mondiale, le FMI, a connu un bref débat sur l'accord non écrit entre Américains et Européens, qui exclut de la direction des deux institutions de Bretton Woods les pays les plus peuplés et les économies les plus dynamiques de la planète.

Mais après la démission du Français Dominique Strauss-Kahn, c'est très vite la Française Christine Lagarde qui s'est imposée comme la candidate la mieux placée, avec le soutien des Etats-Unis.

© 1994-2012 Agence France-Presse