NOUVELLES

États-Unis: manifestation contre la loi sur l'immigration en Alabama

14/02/2012 09:54 EST | Actualisé 15/04/2012 05:12 EDT

MONTGOMERY, États-Unis - Des centaines de personnes se sont rassemblées sur le parvis de la législature de l'Alabama, mardi, pour protester contre les sévères lois sur l'immigration de l'État. Les organisateurs ont indiqué avoir voulu envoyer un message lors de la Saint-Valentin pour indiquer que les politiciens devaient aimer et respecter les immigrants.

Des gens ont été transportés par autobus à travers l'État pour demander l'abandon de la loi qui vise à serrer la vis aux immigrants illégaux.

Les leaders de la législature ont indiqué qu'ils prévoyaient déposer, au cours des prochaines semaines, un projet de loi visant à modifier légèrement la loi sur l'immigration. Le chef de la majorité de la Chambre, Micky Hammon, l'un des parrains de la loi controversée, a toutefois précisé que le nouveau projet de loi n'apportera pas de changements majeurs, et n'est pas destiné à en adoucir les dispositions.

Pour les organisateurs de la manifestation, ces changements sont insuffisants, et l'annulation pure et simple est nécessaire.

Le projet de loi, qui ratisse large, oblige les policiers à déterminer la citoyenneté des conducteurs lors des arrêts en bordure de route et force les institutions gouvernementales à valider la légalité du statut de résidence pour les transactions de tous les jours comme l'obtention d'une plaque d'immatriculation, l'inscription d'un enfant à l'école, l'obtention d'un emploi ou le renouvellement d'un permis d'entreprise.

Les opposants ont annoncé qu'ils passeraient davantage de jours devant la législature pour protester contre la loi, dont des sections ont été bloquées par des tribunaux fédéraux. La loi, qui a été adoptée par le parlement à dominance républicaine et paraphée par le gouverneur Robert Bentley, est entrée en vigueur en automne. Les détracteurs arguent qu'elle nuit à l'économie et à l'image de l'État, tandis que les partisans soutiennent qu'elle offre des emplois aux résidants légaux.

PLUS:pc