NOUVELLES

Rick Santorum devance Mitt Romney dans la course à l'investiture républicaine

14/02/2012 03:58 EST | Actualisé 15/04/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Trois nouveaux sondages laissent entendre que le candidat à l'investiture républicaine américaine Rick Santorum, poussé par l'élan de ses trois victoires en autant de caucus la semaine dernière, se trouverait à égalité avec Mitt Romney, le meneur présumé de la course visant à affronter le président Barack Obama en novembre.

Ce changement dans les résultats de sondages de l'ancien sénateur de Pennsylvanie fait perdurer les changements déroutants d'une course caractérisée par son instabilité. Cela survient également lors d'une pause entre les scrutins des divers États et entre les débats qui présentent les candidats au public.

Les électeurs républicains ont été incapables de se rassembler autour d'un candidat en tant que meilleur choix contre M. Obama et suffisamment conservateur pour recevoir un appui fort de la part des partisans chrétiens évangéliques et du Tea Party. M. Santorum affirme être le meneur conservateur dans la course, tandis que M. Romney a tenté de vendre sa candidature auprès des électeurs qui doutent de ses anciennes positions plus modérées sur des sujets importants comme l'avortement.

M. Romney a cependant réussi à conserver un niveau d'appuis uniforme, tandis qu'une série d'adversaires ont tour à tour profité d'intentions de vote identiques aux siennes ou légèrement supérieures.

Un coup de sonde New York Times / CBS News publié mardi montre que Rick Santorum recueille 30 pour cent d'appuis chez les électeurs républicains, trois points devant M. Romney, mais encore à l'intérieur de la marge d'erreur.

Les deux hommes s'échangent la tête dans une série de sondages semblables publiés récemment.

L'entrée en piste de M. Santorum auprès des républicains pourrait être une source d'inquiétude pour M. Romney à l'approche de la primaire du Michigan, le 28 février. Le père de M. Romney y a gouverné l'État, en plus d'être dirigeant du défunt constructeur automobile American Motors, avant d'effectuer une tentative présidentielle infructueuse en 1968.

Mitt Romney, qui a grandi dans cet État, a été perçu comme candidat gagnant au Michigan, mais de nouveaux résultats de sondages publiés lundi par Public Policy Polling montrent que M. Santorum recueille 39 pour cent d'intentions de vote, contre 24 pour cent pour M. Romney.

La primaire du Michigan, qui se déroulera le même jour que celle de l'Arizona, pourrait démontrer si Rick Santorum peut continuer à se présenter comme l'adversaire de Mitt Romney, ou retourner dans le peloton, comme l'a vécu l'ancien président de la Chambre des représentants Newt Gingrich.

PLUS:pc