NOUVELLES

Le TSX fléchit avec les craintes sur la Grèce et les chiffres des détaillants US

14/02/2012 06:33 EST | Actualisé 15/04/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de mardi en baisse, victime de la toute dernière série de craintes liées au plan de sauvetage qui devrait permettre à la Grèce d'éviter une défaillance désordonnée le mois prochain.

L'indice composé S&P/TSX a retraité de 44,22 points pour terminer à 12 354,47 points, l'indice de référence ayant en outre souffert des moins bonnes données que prévu sur le commerce de détail américain. La Bourse de croissance TSXV a perdu 19,33 points à 1630,03 points.

Le dollar canadien s'est quant à lui déprécié de 0,02 cent US à 100,05 cents US.

Aux États-Unis, les marchés d'actions sont restés essentiellement stables. Le climat a été refroidi après l'annulation d'une rencontre des ministres des Finances de la zone euro, prévue mercredi, qui aurait pu se solder par un accord de principe au sujet du sauvetage de 130 milliards d'euros attendu par la Grèce.

Le patron de l'Eurogroupe a indiqué que la réunion n'aurait pas lieu parce qu'Athènes n'a toujours pas fourni d'information sur la façon dont elle compte s'y prendre pour réaliser l'économie de 325 millions d'euros qui lui a été demandée. Jean-Claude Juncker, qui est aussi le premier ministre du Luxembourg, a ajouté qu'il n'avait pas non plus reçu les assurances des leaders des deux principaux partis grecs quant à la mise en oeuvre du programme d'austérité une fois les élections d'avril passées.

La Grèce doit sécuriser le plan de sauvetage et obtenir un arrangement distinct avec ses créanciers privés pour réduire sa dette d'ici le 20 mars pour éviter la défaillance. Le Parlement grec a approuvé dimanche d'importantes coupes d'emplois dans la fonction publique, une réduction du salaire minimum et des réductions dans l'aide sociale.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 4,24 points à 12 878,28 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 0,44 point à 2931,83 points et que l'indice élargi S&P 500 a perdu 1,27 point à 1350,5 points.

Les marchés américains ont reculé pendant la plus grande partie de la journée, à la suite de la publication de données jugées décevantes sur les ventes de détail américaines en janvier. Celles-ci ont progressé de 0,4 pour cent le mois dernier, mais les analystes attendaient plutôt une croissance de 0,7 pour cent.

Le secteur torontois de l'énergie a abandonné 0,53 pour cent, le cours du pétrole brut ayant cédé 17 cents US à 100,74 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Cenovus Energy (TSX:CVE) a cependant gagné 88 cents à 38,60 $, tandis que celle de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a laissé 1,81 $, soit 4,74 pour cent, à 36,36 $.

Les actions du secteur des métaux de base ont cédé un pour cent, le cours du cuivre ayant reculé pour une troisième séance consécutive. Ce dernier a perdu deux cents US à 3,81 $ US la livre à New York. Le titre de Teck Resources (TSX:TCK.B) a rendu 33 cents à 38,97 $, tandis que celui d'Ivanhoe Mines (TSX:IVN) a lâché 28 cents à 16,35 $.

Le secteur aurifère a recul d'environ un pour cent, le cours du lingot d'or ayant cédé 7,20 $ US à 1717,70 $ US l'once à New York. L'action d'Iamgold (TSX:IMG) a chuté de 31 cents à 16,23 $, tandis que celle de Goldcorp (TSX:G) a échappé 27 cents à 45,43 $.

PLUS:pc